Nous suivre

Jeux Paralympiques de Pékin 2022

De Tokyo à Pékin : le bilan de l’équipe de France olympique et paralympique

Maxime Boulard

Publié le

De Tokyo à Pékin le bilan de l'équipe de France olympique et paralympique
Photos Icon Sport et T. Nguyen / CPSF

JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES – En huit mois se sont déroulés les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été et d’hiver, une première depuis qu’ils n’ont plus lieu la même année. Une bonne occasion de voir où se situe actuellement le sport français dans la plus prestigieuse des compétitions. 

Les médailles

  • Au total

Au bilan global des deux olympiades et des deux paralympiades, la France a remporté 113 médailles, 33 aux JO et 54 aux JP de Tokyo ainsi que 14 aux JO et 12 aux JP de Pékin. Un total globalement satisfaisant contre des mastodontes du sport que sont les Américains, Chinois, Britanniques ou Russes. À titre de comparaison, ce sont 8 médailles de plus que les Jeux de 2016 et 2018 réunis. Cependant, on note une baisse de 9 médailles aux JO d’été, d’une médaille aux JO d’hiver et de 8 médailles aux JP d’hiver. Ce sont les Paralympiques d’été qui sauvent à eux seuls le bilan tricolore puisqu’entre 2016 et 2021, on s’aperçoit d’une hausse exceptionnelle de 26 médailles ! Statistique impressionnante, de Tokyo à Pékin, aucun podium n’a vu plus d’un Français à la fois. Toutes les médailles ont été remportées une par une, aucun avec aucun doublé ni triplé.

  • Les titres

Si le nombre de médailles est important, le nombre de titres l’est encore plus. Et cette fois, avec 33 médailles dorées, on penche vers une stabilisation, voire une légère hausse. En effet, les JP d’été à Tokyo ont apporté deux titres de plus qu’en 2016, pour le reste, c’est exactement du copier-coller. Dix titres aux JO d’été, 5 aux JO d’hiver et 7 aux JP d’hiver. Une capacité à gagner qui ne change pas, mais qui reste encore un peu juste pour une nation comme la France, qui a de grosses ambitions en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

  • Les disciplines

Ces 113 médailles sont réparties dans 27 disciplines, que ce soit aux Jeux d’été, d’hiver, olympiques ou paralympiques. Avec 16 médailles à lui seul, le cyclisme (et para cyclisme) est la discipline ayant apporté le plus de médailles, et le plus de titres, cinq. Viennent ensuite le para tennis de table avec 11 récompenses, le judo et para judo avec 10 podiums. Neuf médailles pour le ski alpin et para ski alpin ainsi que pour l’athlétisme et le para athlétisme.


Les athlètes

  • Les médaillés

Bien aidé par l’incroyable performance des sports collectifs à Tokyo, le nombre d’athlètes français médaillés est en forte hausse ! De 149 sur la période 2016-2018, ce sont aujourd’hui 207 athlètes ainsi que 7 guides médaillés sur les huit derniers mois. De 93, on passe à 130 médaillés entre les JO de Rio et de Tokyo. Également 22 médaillés de plus aux Paralympiques d’été. Aux Jeux d’hiver, la tendance est plutôt stable malgré quatre médailles en relais, un athlète médaillé de moins par rapport à 2018 (JO et JP confondus).

  • Les champions

Cela va de soi, plus le nombre d’athlètes médaillés est élevé, plus le nombre de champions olympiques et paralympiques est, en théorie, élevé. C’est bien le cas. Les titres olympiques de handball, de volley ou encore de judo faisant monter la moyenne, ce ne sont pas moins de 85 athlètes français qui sont (re)devenus champions olympiques et paralympiques depuis l’an passé. Parmi eux, 8 Tricolores avaient déjà été médaillés d’or.

  • Les têtes d’affiches

Sur la quantité d’athlètes qui sont montés sur le podium, un bon nombre ont réussi à décrocher plusieurs médailles. Entre Tokyo et Pékin, ils sont 20 multimédaillés simples (avec 0 ou 1 médaille d’or). C’est le cas, entre autres, d’Alexandre Léauté (1-1-2), Florian Jouanny (1-1-1) ou encore Loïc Vergnaud (0-3-0), tous en para cyclisme. Anaïs Chevalier-Bouchet et Émilien Jacquelin (0-2-0) en biathlon. Ugo Didier et Alex Portal (0-1-1) en para natation. Ou encore 5 judokas, titrés en équipes mixtes puis médaillés soit d’argent soit de bronze en individuel.

Mais les stars des Jeux, ce sont eux, les multiples champions olympiques et paralympiques. Il sont 5 et se nomment Clarisse Agbegnenou (2-0-0) en judo, Fabien Lamirault (2-0-0) en para tennis de table, Quentin Fillon Maillet (2-3-0) en biathlon, Benjamin Daviet (2-2-0) en para ski nordique et Arthur Bauchet (3-0-1) en para ski alpin.

Les classements

Ces derniers temps, la France se situe la plupart du temps entre la 11ème et la 8ème place. Des places honorables mais pas représentatives du réel niveau des athlètes français. En faisant le même total pour les autres pays, la France se trouve 11ème par son total de 113 médailles, et 10ème grâce aux 33 médailles d’or. Le podium est encore beaucoup trop loin pour la France. En tête, on retrouve la Chine avec 161 titres et 371 médailles. Au deuxième rang, les Etats-Unis avec 90 titres et 262 médailles puis la Grande-Bretagne et la Russie se partagent la troisième place, l’un par le nombre de titres, l’autre par le total.

Records et faits marquants

Nos athlètes français ne se sont pas seulement illustrés par leurs médailles, mais également par leurs performances et records.

  • Aux Jeux Paralympiques de Tokyo, Marie-Amélie Le Fur a battu le record paralympique de saut en longueur, catégorie T64 avec 6.11 mètres.
  • Charles-Antoine Kouakou s’offre l’or et le record d’Europe du 400 mètres T20 en 47.62.
  • En cyclisme sur piste, Alexandre Léauté bat les records du monde de poursuite et du kilomètre dans la catégorie C2.
  • Jean Quiquampoix égale le record olympique du tir au pistolet dans une finale qu’il remportera.
  • En qualifications du skeet, Eric Delaunay et un Italien signent tous les deux le record olympique.
  • Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron battent leur propre record du monde de l’épreuve technique mais aussi du total en danse sur glace.
  • Michaël Guigou, Nikola Karabatic et Luc Abalo possèdent le plus gros palmarès du handball olympique avec l’or en 2008, 2012, 2020 et l’argent en 2016.
  • Clarisse Agbegnenou devient la première judokate de l’histoire (hommes et femmes confondus), à remporter deux médailles d’or en judo dans les mêmes Jeux Olympiques.
  • En tant que guide de Raphaël Beaugillet, François Pervis devient le premier Français à être médaillé olympique et paralympique, une médaille de bronze en 2016 (JO) et 2021 (JP).
  • Quentin Fillon Maillet est devenu à la fois le premier biathlète et le premier Français à remporter 5 médailles dans les mêmes Jeux Olympiques d’hiver.
  • De nouveau quadruple médaillé à Pékin, Benjamin Daviet possède le plus gros palmarès du para ski nordique paralympique français avec 10 médailles.
  • Teddy Riner est désormais le second judoka triple champion olympique mais aussi le second ayant 5 médailles aux JO.

 

Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *