Nous suivre

Hockey sur glace

DEL – Finales : L’Eisbären Berlin réagit et force Wolfsbourg à un Match 3

Maxime Cazenave

Publié

le

DEL - Finales - L’Eisbären Berlin réagit et force Wolfsbourg à un Match 3
Photo Bild.de

Perdant lors du match 1 sur sa glace, l’Eisbären a réagi en l’emportant 4-1 à Wolfsbourg. Efficaces offensivement et très impliquées, les Berlinois décrochent un match 3 qui déterminera le futur champion.

Sur sa glace, Wolfsbourg avait l’occasion de boucler la série dès ce soir. Après avoir réussi à se défaire de l’Eisbären au bout des prolongations lors du match 1, le club d’Anthony Rech s’avançait avec des certitudes face à un Berlin dos au mur, et privé du Canadien Zach Boychuk.

Un Berlin réaliste et intense

Malgré cela, les Berlinois sont prêts à aller au combat et cela se ressent d’entrée de match. Ils dictent le rythme de la partie et exercent une pression de tous les instants. Ils frappent le poteau dès la 3e minute (Pforderl) et se procurent ainsi plusieurs grosses occasions par l’intermédiaire de Ramage (9e) ou Foucault (14e). Asphyxié par l’intensité berlinoise, Wolfsbourg doit finalement s’incliner en toute logique en fin de première période. Servi par une passe laser de Mark Zengerle, Frank Hördler a tout son temps pour ajuster un Strahlmeier impuissant (0-1, 17e).

Wolfsbourg essaye bien de réagir mais ne parvient pas à trouver le rythme malgré de bonnes tentatives avortées d’Anthony Rech (13e) ou de Dominik Bittner (19e). L’Eisbären ne faiblit pas de son côté et se montre beaucoup plus dangereux sur les cages de Strahlmeier. Efficaces, les Ours vont alors se détacher en l’espace de quelques minutes. D’un lancer puissant, Ryan McKiernan inscrit son dixième point dans ces Play-Offs pour doubler la mise (0-2, 27e), puis Sebastian Treu vient mettre la tête sous l’eau de Wolfsbourg. Profitant d’un cafouillage suivi d’un dégagement raté de Garrett Festerling, l’attaquant allemand porte l’estocade.

Fauser redonne un mince espoir

Sévèrement malmenés sur leur glace, les Grizzlys retrouvent alors du mordant et tentent de renverser la tendance. Si le gardien berlinois Mathias Niederberger passe tout près à deux reprises d’offrir un but gratuit (36e), ils parviennent à réduire l’écart en profitant d’une supériorité numérique par l’intermédiaire d’un missile en pleine lucarne signé Gerrit Fauser (1-3, 38e). Engagé dans une course-poursuite très compliquée, Wolfsbourg a dû mal à se créer des occasion nettes et ne parvient pas à inscrire un deuxième but.

Finalement, Berlin tue définitivement le match par l’intermédiaire de Lukas Reichel dans les dernières minutes alors que les Grizzlys avaient enlevé leur dernier rempart (1-4). Trois jours après avoir subi un revers difficile en prolongations, l’Eisbären montre qu’il a du mental en recollant à 1-1 dans la série. Les deux équipes vont donc se disputer un dernier match qui sera décisif vendredi pour déterminer le champion d’Allemagne 2021.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une