Nous suivre

Cyclisme

Domenico Pozzovivo : « Je n’ai pas de plan B, donc il y a un risque que je m’arrête »

Publié

le

Photo Icon Sport

CYCLISME – Toujours sans contrat pour 2022, Domenico Pozzovivo s’est confié sur son avenir pour le média bici.PRO cette semaine.

L’ancien coureur AG2R La Mondiale est dans l’attente, comme d’autres coureurs, de savoir si la formation Qhubeka NextHash va pouvoir redémarrer en 2022. En difficulté financière, les dirigeants n’ont plus beaucoup de temps pour sauver l’équipe sud-africaine. Si le dénouement n’est pas favorable, Domenico Pozzovivo envisage la fin de sa carrière.

Je n’ai pas de plan B, donc il y a un risque que je m’arrête, oui. Le problème, c’est que le temps file à toute vitesse et que ce ne sera pas facile de me trouver une place ailleurs. Maintenant que les équipes sont construites, il n’est pas facile d’ajouter un autre coureur. J’ai fait face à des choses pires dans ma carrière, mais ce ne serait certainement pas la façon idéale d’arrêter. Ma motivation et mon envie de faire des sacrifices sont intactes, donc il n’est pas encore temps de m’arrêter.

À 39 ans, Le grimpeur italien espère pouvoir donc repartir pour au moins une saison dans le peloton professionnel après une année 2021 compliquée pour lui en termes de résultats.


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une