Nous suivre

Escrime

Escrime : L’épée rapporte deux médailles par équipes aux Mondiaux juniors

Sébastien Gente

Publié le

Escrime L'épée rapporte deux médailles par équipes aux Mondiaux juniors
Photo FIE Fencing

CHAMPIONNATS DU MONDE CADETS – JUNIORS D’ESCRIME 2024 – Les compétitions par équipes juniors d’épée ont amené deux médailles aux Bleuets, l’argent pour les garçons et le bronze pour les filles. 

Peu importe le niveau, peu importe la catégorie d’âge, la France est souvent au rendez-vous sur les compétitions par équipes. Nouvel exemple aujourd’hui avec les compétitions d’épée par équipes juniors. Les garçons ont réalisé la meilleure performance avec d’abord un tour d’échauffement contre la République Tchèque (45-28) puis un 8e bien géré contre l’Estonie (39-36). La compétition a véritablement débuté en quarts, où les Bleuets ont massacré les Égyptiens, pourtant têtes de série n°1, 45-27 !

L’affaire s’annonçait toutefois compliquée en demi-finales contre les Hongrois. Odinn Bindas, Clément Boulière, Nolan Wingerter et Auxence Doringo ont rapidement pris une avance conséquente sur un premier relais exceptionnel du second nommé, avance qu’ils ont emmené jusqu’au bout pour s’imposer 45-41 et assurer la médaille. Ne restait plus que la finale contre l’Italie, nouvelle version d’un grand classique de l’escrime. Une rencontre tendue, pauvre en points, mais la fin de match sera fatale aux Bleuets, qui finiront par rendre les armes et s’incliner 41-37 malgré un superbe baroud d’honneur final de Wingerter. Une belle médaille tout de même pour les Bleuets de l’épée.

Le bronze en prime pour les Bleuettes

Les filles, elles, étaient en confiance, et de plus menées par la championne du monde individuelle, Océane Francillonne, associée à Anaëlle Doquet, Lana Tarin et Thaïs Naucelle Jardel. Après un bon début de compétition, elles se sont hissées dans le dernier carré mais leurs espoirs de titre sont venus se fracasser sur les favorites américaines (42-37). Restait toutefois une médaille de bronze à aller chercher contre les Canadiennes. Les Bleuettes vont faire le travail, prendre immédiatement la tête et ne jamais la lâcher, s’imposant aisément 45-35 et raflant la quatrième médaille française dans ces Mondiaux. Et ce n’est pas fini.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *