Nous suivre

Escrime

Escrime : Océane Francillonne championne du monde juniors d’épée !

Sébastien Gente

Publié le

Escrime Océane Francillonne championne du monde juniors d'épée !
Photo via FF Escrime

CHAMPIONNATS DU MONDE CADETS – JUNIORS D’ESCRIME 2024 – Sacrée performance signée Océane Francillonne, qui a remporté de nombreux assauts serrés pour rafler le titre mondial juniors à l’épée.

N°10 mondiale chez les juniors à l’épée, Océane Francillonne est une des figures de proue de l’équipe de France dans cette catégorie d’âge. Pour preuve, sa place de vice-championne d’Europe par équipes le mois dernier. Mais cela ne l’a pas empêché de connaitre une compétition compliquée.

Dès son premier tour, elle a dû passer par la mort subite pour sortir Daniela Pinyol Tomas (10-9). Après un deuxième match bien négocié, elle a sorti l’une des favorites, Dorina Wimmer, pour lancer pour de bon son tournoi (15-13). Car toutes ses rivales l’ont accroché au possible, que ce soit Victoria Siletti (15-13) ou Dinlaz Murzataeva (15-14) en quarts. En demi-finale, elle défiait la n°2 mondiale et championne panaméricaine Leehi Machulsky, un combat dantesque dont elle est sortie victorieuse en toute fin de match (15-14), sur une dernière touche de toute beauté !

Ne restait plus que la finale, contre la Canadienne Julia Yin, invitée surprise, 73e mondiale mais réellement surprenante au long de la journée. La Française était donc favorite, mais affrontait une épéiste qui n’avait rien à perdre. Malgré tout, elle prenait la direction des opérations avec quelques flèches et faisait la course en tête. En parfaite gestionnaire, elle laissait ensuite venir sa rivale pour porter l’estocade finale et s’imposer 15-12 malgré le baroud d’honneur adverse. Premier titre depuis Kendrick Jean-Joseph en 2021, et premier chez les filles depuis Aliya Bayram en 2017, Océane Francillonne est championne du monde juniors d’épée !

Eliot Chagnon premier de cordée

La compétition avait commencé vendredi, et c’est Eliot Chagnon qui s’était chargé d’ouvrir le compteur au fleuret individuel chez les juniors. N°4 mondial de la spécialité, le Tricolore avait gagné ses quatre premiers matchs facilement avant de connaître un premier coup de chaud en quarts de finale contre Pavel Puzankov, s’imposant tout de même 15-13. Las, l’Anglais David Sasnov, n°2 mondial, allait mettre fin à son rêve en demi-finale, s’imposant 15-12. Champion d’Europe par équipes, d’abord chez les juniors, et ensuite chez les U23  l’an dernier, Eliot Chagnon grandit et performe aussi en individuel

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *