Nous suivre

Basket-ball

Euro U16 basket masculin : Les Bleuets éliminés en demi-finales par l’Espagne

Joris Schamberger

Publié le

Euro U16 basket masculin Les Bleuets éliminés en demi-finales par l'Espagne
Photo FIBA

EURO U16 MASCULIN DE BASKET – Après avoir très mal démarré leur Euro face à la Lituanie, les Bleuets avaient su relever la tête le reste de la compétition. Après avoir vaincu l’Italie en quart de finale, c’est un clasico contre l’Espagne qui attendait les jeunes Français. Malheureusement, l’Espagne était beaucoup trop bien armée cette fois, et a dominé les Bleuets 64-78.

Les éternels travers des Bleuets

L’entame du match laisse clairement présager une rencontre difficile. Dès le début, les défauts de ce groupe sont exposés par l’armada espagnole. Principale faille du jeu des Bleuets : la trop grande dépendance au jeu rapide. Bien sur, il est logique que des joueurs aussi jeunes gambadent en permanence. Mais le problème est que le jeu placé a été trop poussif pour faire face à une défense espagnole bien en place. Ce problème peut être résolu par les meneurs. Cependant, Nolan Traoré, meneur titulaire de ces Bleuets, n’est pas vraiment un gestionnaire. Et pour ce qui est de Talis Souilhac, il est rapidement mis sur le coté après avoir perdu 2 balles et commis 2 fautes en moins de 2 minutes.

Le match n’est cependant pas totalement à jeter pour les Bleuets. Pendant un moment, Traoré a maintenu les siens dans le match avec ses 16 points. Noa Essengue a également fait beaucoup de bien dans la raquette avec ses 10 points et ses 5 rebonds. Enfin, on peut noter une bonne adresse à deux points (41%), même si à distance le constat est un peu plus amer, chose valable pour l’entièreté du tournoi.

Saint-Supery impressionnant

Hélas, la star de ce match n’était pas Française, mais Espagnole. Mario Saint-Supery, meneur titulaire de cette sélection a tout simplement roulé sur la concurrence à un niveau très impressionnant pour son âge. On connaissait pourtant la menace, puisqu’il avait déjà planté 31 points en quart de finale contre la Slovénie. Malgré tout, les Bleuets n’ont rien pu faire face à la vivacité du jeune homme. Il finit donc le match avec 21 points à 8/19 au tir. Et comme si cela ne suffisait pas, il s’est également permis de faire 6 assists et de subtiliser 5 ballons. Un nouveau statement game pour un des prospects à suivre des prochaines années.

À coté de lui, la sélection espagnole est loin d’avoir démérité. En particulier la raquette rouge d’Alberto Blanco et Jorge Carot qui a totalement dominé les intérieurs français. Il faut dire que non seulement les Bleuets semblaient manquer d’épaisseur pour bouger ces deux géants (surtout Carot), mais en plus ceux-ci bénéficiaient de la très bonne gestion de Saint-Supery. Cette génération espagnole semble donc bien supérieure à la française, tant cette défaite a semblé logique sur le terrain.


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une