Nous suivre

Basket-ball

Eurobasket 2022 : Les Bleus commencent idéalement leur préparation face aux Pays-Bas

Publié le

Photo Icon Sport

Eurobasket 2022 – À moins d’un mois du début de la compétition, l’Équipe de France disputait son premier match de préparation, en amical face aux Pays-Bas. À Rouen, les Bleus ont déroulé en deuxième période sous l’impulsion de leurs intérieurs (score final 89-65). Le prochain match amical aura lieu en Italie, vendredi soir.

« L’ADN de l’Équipe de France : de la défense et de la dureté. » Voilà ce que voulait retrouver le coach Vincent Collet cet après-midi à Rouen. À l’entraînement depuis quelques semaines, les Bleus disputaient leur premier match de préparation à l’Eurobasket. Un match amical contre les Pays-Bas, équipe classée très loin au classement mondial (47ème, contre 4ème pour la France) mais tout de même qualifiée pour l’Euro. Et comme chaque premier match, le manque de rythme et d’automatismes s’est fait ressentir dans l’entame. Vincent Collet l’a souligné en après-match au micro de beIN Sports : « Il faut vraiment qu’on ait une concentration supérieure à celle qu’on a eu au début, on a pas réussi à les arrêter en première mi-temps. » Les Bleus sont en effet rentrés au vestiaires avec un maigre avantage de 6 points.

Des rouages qui se mettent en place au retour des vestiaires

Pour ces Bleus qui peinaient à trouver la mire, tout s’est débloqué dans le 3ème quart-temps. Alors qu’ils n’avaient pas mis un tir à 3 points en première période, ils en ont mis quatre dans ces 10 minutes. Le capitaine Evan Fournier, qui finit meilleur marqueur du match (15 points), a enchaîné les paniers. Au même titre que le local Théo Maledon, qui termine avec 9 points. C’est sous leur impulsion que les Bleus ont réussi une série de 24-0 à cheval entre le troisième et quatrième quart-temps. Ce qui a définitivement creusé l’écart avec leurs adversaires.

Cette réaction a été bien accueillie par Vincent Collet. « Avec l’équipe qu’on a cette année, notre avenir à l’Eurobasket passera par un niveau défensif excellent. » Les pivots Rudy Gobert (12 points, 9 rebonds) et Vincent Poirier (11 points, 8 rebonds), parfois associés, ont notamment aidé en sécurisant les rebonds. Ce qui a permis aux Bleus de contenir les Néerlandais. Cette identité défensive devra se retrouver dans les prochains matchs de préparation, et s’améliorer selon les vœux du coach. Evan Fournier, lui, est confiant : « On est un groupe qui se connaît. On va se mettre en place tranquillement, et continuer de construire. » La double-confrontation à venir contre l’Italie sera déjà un bon indice pour la suite.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une