Nous suivre

Basket-ball

EuroBasket U18 : Les Bleuets déroulent face à la Pologne et filent en quarts

Maxime Cazenave

Publié le

Eurobasket U18 Les Bleus déroulent face à la Pologne et filent en quarts
Photo FIBA

EUROBASKET U18 – L’Équipe de France s’est imposée face à la Pologne en huitièmes de finale ce mercredi, 94-54. Lancés par un premier quart solide de Noa Essengue, les Bleuets ont contrôlé la rencontre sans jamais se faire une frayeur.

Suite à un jour de repos, les Bleuets étaient de nouveau sur le parquet de Nis (Serbie) pour leur huitième de finale. Ultra favoris face à la Pologne, les Tricolores pouvaient également compter sur le forfait d’un joueur adverse, rentré à la maison après une intoxication alimentaire. Problème qui est aussi survenu au sein de six autres délégations en Serbie. Et qui s’ajoute aux problèmes de climatisation rencontrés le premier jour de compétition.

Les Bleuets roulent sur la rencontre

Malgré tout, les Polonais ne se sont pas présentés en victimes abattues. Au contraire, c’est avec le couteau entre les dents qu’ils ont abordé cette partie. Dominateurs au rebond, ils vont s’accrocher quelques minutes avant de logiquement être dépassés par la domination physique et technique des Bleuets. Tous apportent leur pierre à l’édifice, et ces derniers s’échappent déjà en fin de premier quart, notamment dans le sillage des 10 points et 4 rebonds posés par un Noa Essengue inarrêtable (26-13). Bien en place, ils gèrent sereinement le second quart en étouffant rapidement les tentatives de come-back polonaises, malgré les 23 points concédés entre-temps (49-36).

Dès la reprise, les Tricolores vont accélérer le rythme pour se faciliter la suite de la rencontre. Les interceptions se multiplient, et les paniers faciles également. Un 9-1 est passé pour créer un écart d’une vingtaine de points définitif. Percutant à la mène, Nolan Traoré se distingue tout comme un Tidjane Salaün toujours aussi impactant des deux côtés du parquet. En pleine confiance, Noa Essengue (20 points, 8 rebonds) va bénéficier du plus grand nombre de tirs et le rentabilise en étant finalement le meilleur scoreur de la partie. À la fin, l’addition est lourde, et reflète finalement plutôt bien un scénario à sens unique : 94-54. En quarts de finale, les Bleuets affronteront dès jeudi le vainqueur de la confrontation entre la Slovénie et l’Italie.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *