Nous suivre

Basket-ball

EuroBasket U18 : Les Bleuets font la passe de deux face à Israël

Maxime Cazenave

Publié le

Eurobasket U18
Photo FIBA

EUROBASKET U18 2023 – Opposée à Israël pour son deuxième match à Madrid, l’équipe de France s’est de nouveau imposée, 83-70. Avec un Maxim Logue insaisissable sous le cercle, les joueurs de Frédéric Crapez n’ont jamais été réellement inquiétés.

Au lendemain d’une première victoire acquise face à la Suède dans des conditions dantesques, l’équipe de France disputait son deuxième match de poules à Nis (Serbie) face à Israël. La pluie ayant été remplacée par le beau temps, le parquet était moins glissant, permettant aux équipes de mettre plus d’engagement. Toutefois, les Bleuets vont se faire cueillir à froid en concédant un 9-0 dans les deux premières minutes ! Une entame difficile rapidement oubliée dès le premier quart grâce à une domination athlétique totale, symbolisée par un contrôle irréel du rebond (14 à 5 dans le premier quart !) et des paniers en masse à l’intérieur (25-18). Dos au mur, les Israéliens vont réagir grâce à un Ofri Naveh bouillant pour rester au contact avant de subir la foudre des mains de Maxim Logue et Illan Pietrus avant la pause (50-36).

Les Bleuets vont alors gérer leur marge confortable sans trembler. Les Israéliens vont bien revenir à moins de dix points en milieu de troisième quart, avant de prendre un éclat définitif. Avec autorité, à l’image d’un Maxim Logue (11 points, 9 rebonds, 4 contres) bestial, les Bleuets assurent la fin de match sans trembler, et l’emportent avec une avance conséquente, 83-70. Avec 16 unités, le Strasbourgeois Illan Pietrus termine lui meilleur marqueur français.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *