Nous suivre

Basket-ball

EuroCoupe Playoffs : Paris deuxième club français en demi-finales après avoir éliminé Badalone !

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

EUROCOUPE PLAYOFFS – Deux clubs français joueront le dernier carré de la compétition, avec une chance de s’affronter en finale ! 24 heures après la JL Bourg, c’est le Paris Basketball qui a validé son ticket en éliminant la Joventut Badalone à l’Adidas Arena (score final 86-70). Les Parisiens joueront les London Lions en demi-finale, une équipe en grande forme.

Le Paris Basketball confirme son statut de favori de l’EuroCoupe. Après être sortis d’une phase de poule sur-dominée avec 17 victoires en 18 matchs, les Parisiens entament de la meilleure manière leurs phases finales. Et ce alors qu’il n’avaient pas le droit à l’erreur dans ce quart de finale éliminatoire. D’autant plus qu’ils affrontaient la Joventut Badalone, « l’adversaire le plus coriace sur lequel on pouvait tomber » selon les mots du coach Tuomas Iisalo à BeBasket. Les Espagnols venaient de sortir les Allemands d’Ulm chez eux en huitièmes de finale. Mais les Franciliens avaient remporté leurs deux premières confrontations. Ils arrivaient donc en pleine confiance.

C’est un match particulièrement haché qui s’est joué ce soir à l’Adidas Arena, où les Parisiens sont désormais pensionnaires. Haché par les contacts, les fautes, les interventions des arbitres et même les échauffourées. Et à ce jeu, l’équipe de soldats dirigée par son chef finlandais est difficile à battre. À l’image d’un Mikael Jantunen qui a enfilé son uniforme de facteur X (12 points, 6 rebonds, 3 interceptions), les joueurs de Paris sont allés au combat. Ils ont notamment récupéré 13 rebonds offensifs et intercepté 10 ballons. En attaque, c’est TJ Shorts qui a pris ses responsabilités, en terminant avec 21 points et 9 passes. Le meneur star a été agressif dans ses duels et a notamment marqué 3 de ses 5 tentatives à trois points, ce qui n’est pas dans ses habitudes. Il a été désigné homme du match par l’EuroCup.

Direction les demi-finales

À l’image de leur leader, les hommes de Tuomas Iisalo ont pris beaucoup de 3 points (34% en 35 tentatives). Ce qui a été leur principal défaut. Badalone les a d’ailleurs inquiétés en revenant à un petit point dans le troisième quart-temps. Mais comme l’a expliqué Nadir Hifi (15 points) au micro de Skweek : « On savait qu’on n’allait pas creuser l’écart dans les deux premiers quart-temps, mais au fur et à mesure du match, on allait les fatiguer avec notre intensité. » C’est ce qu’il s’est passé. Les locaux ont finalement pris le large dans les 15 dernières minutes.

Ils s’offrent maintenant le droit d’accéder à la finale. Et devront pour ça surmonter l’armada des London Lions, dans une rencontre au meilleur des trois matchs. À propos de cet adversaire, Hifi s’est dit prêt à un combat. « C’est une équipe offensive qui joue à peu près comme nous avec beaucoup de vitesse. Ils savent ce qu’ils font, ils sont structurés. » Le Match 1 à domicile aura lieu le 26 mars.

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *