Nous suivre

EuroLeague 2021-2022

Euroleague : James Nnaji, un protecteur de cercle élite en devenir

Maxime Cazenave

Publié le

Euroleague  James Nnaji, un protecteur de cercle élite en devenir
Photo Sport

EUROLEAGUE 2021-2022 – Utilisé de plus en plus depuis ses premiers pas avec l’équipe première de Barcelone fin novembre, James Nnaji continue de tout écraser sur son passage. Le week-end dernier, Manresa en a fait les frais en Liga ACB à l’occasion de son premier match avec de grosses minutes du jeune pivot nigérian de 17 ans. Une pépite qui fait déjà saliver outre-Atlantique par son profil physique hors-norme.

Le basket mondial regorge actuellement de jeunes prospects ayant déjà les yeux des observateurs rivés sur eux. On pense notamment à Chet Holmgren ou Victor Wembanyama, les deux profils les plus intrigants pour les deux prochaines années. Cependant, derrière ces têtes de gondole, le talent pullule, notamment dans les grosses écuries européennes. Du haut de ses 17 ans, James Nnaji fait partie de ces profils si particuliers disposant d’un plafond très élevé.

Une première foudroyante en Liga ACB

Le pivot nigérian l’a prouvé chez les jeunes, il est une arme de destruction massive. Avant de rejoindre Barcelone afin d’y finir sa formation en 2020, il avait tout cassé durant deux années du côté de la Hongrie, au sein de l’académie Laszlo Ratgeber, de Pecs. Depuis, son ascension s’est confirmée progressivement sous le maillot blaugrana. MVP du championnat espagnol U18, ses premières minutes en équipe première étaient donc attendues rapidement. Sarunas Jasikevicius l’a donc progressivement mis dans le bain, le faisant débuter en Euroleague le 26 novembre dernier face à Kaunas, pour 3 minutes de garbage time.

Un mois plus tard, rebelote avec 4 petites minutes face au Baskonia. C’est finalement en Liga ACB que le coach lituanien va décider de s’appuyer sur sa jeune pépite nigériane. Brandon Davies absent, il le projette immédiatement dans le cinq majeur pour affronter Manresa. Cela représentait donc sa première opportunité pour gratter un temps de jeu conséquent. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas tremblé. En l’espace de 20 minutes de jeu, il a laissé apercevoir la menace absolue qu’il peut représenter sous les cercles. Ses statistiques ? 10 points, 5 rebonds, et 5 contres ! Cela fait donc de lui le plus jeune joueur de l’histoire du championnat à claquer 5 contres. Rien que ça.

Un protecteur de cercle élite en puissance

Au-delà de chiffres plutôt représentatifs, l’attitude et la facilité dégagées sur le parquet ont été encore plus impressionnantes. Si ses limites tactiques se font encore ressentir sur certains switchs défensifs, sa mobilité et ses qualités physiques naturelles lui permettent de compenser ses lacunes. En revanche, dès que l’on s’approche du cercle, on a affaire à l’un des protecteurs de cercle du futur. Manresa s’en est aperçu ce week-end puisque le Nigérian a multiplié les bâches, tout en gobant du rebond offensif comme défensif, malgré des prises de position difficiles.

Si pour certains observateurs, son plafond sera limité par un shoot pour le moment inexistant, ses qualités physiques naturelles en font un véritable diamant à polir. Du haut de ses 2,08m, le gamin possède déjà un physique taillé pour les combats, contrairement à un Victor Wembanyama. Face à Manresa, il a dominé sous les cercles grâce à ses muscles et sa tonicité. Depuis, il est apparu lors des deux dernières rencontres d’Euroleague, disputant respectivement 8 et 5 minutes face à Milan et l’Anadolu Efes, pour une production proche du néant. Rien d’alarmant toutefois puisque la carrière du phénomène vient à peine de connaître ses premiers balbutiements. Son évolution sera en tout cas intéressante à suivre, et ce ne sont pas les scouts NBA qui diront le contraire.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une