Nous suivre

EuroLigue 2022-2023

EuroLigue (J9) : L’ASVEL craque de justesse à domicile contre le Bayern Munich

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

EUROLIGUE 2022/23 – L’ASVEL retombe dans ses travers. Les hommes de TJ Parker ont encaissé ce soir leur troisième défaite d’affilée en Euroleague, à domicile contre le Bayern Munich (score final 74-75). Après avoir compté 17 points de retard, ils sont remontés en deuxième période, avant de finalement craquer dans un money-time mal géré.

La saison de l’ASVEL est décidément bien partie pour être en dents de scie. Après avoir connu 4 victoires d’affilée sur les dernières semaines, les hommes de TJ Parker sont sur une série en cours de 4 défaites d’affilée. Cet effectif largement renouvelé peine à trouver ses marques. Ils alternent le très bon comme le très mauvais. Ce match pour la 9ème journée d’EuroLigue en est la preuve. Face au Bayern, avant-dernier du championnat avant ce soir, les Villeurbannais ont raté leur entame. Après un quart-temps et demi, ils étaient menés de 17 points, en souffrant notamment face à l’adresse allemande, illustrée par le sniper Andreas Obst (4/5 à 3 points en 1ère période). De l’autre côté du terrain, leur attaque très arrêtée n’a pas trouvé la solution.

Ce qui attiré les critiques du taulier David Lighty (6 points, 5 passes), au micro de l’Euroleague TV à la mi-temps : « On n’a pas d’énergie, pas de rythme. On doit commencer par faire des stops pour leur mettre la pression. » Dans les vestiaires, il semble que son message a été entendu. En deuxième période, ses coéquipiers ont mis le pied sur l’accélérateur. Nando de Colo a notamment mené les siens avec ses 15 points. Il a été imité par ses coéquipiers Retin Obasohan (7 points, 3 passes) et Yves Pons (5 points), qui ont eux apporté leur énergie en défense. Si bien que l’ASVEL est revenue au score dans le troisième quart-temps, sous les hourras du public en feu de l’Astroballe.

Money-time mal géré

Mais dans le dernier quart, tout a été plus compliqué. Les deux équipes se sont tirées la bourre pendant plusieurs minutes, avant que le money-time arrive. Là, les Villeurbannais ont craqué. Ils ont enchaîné une erreur de défense et une faute offensive, avant de laisser filer les dernières secondes dans les mains du Bayern sans faire faute. Des erreurs qui coûtent très cher à ce niveau. Le capitaine Charles Kahudi (9 points) l’a souligné après le match au micro de Skweek : « On répète les mêmes erreurs depuis trois matchs. On est devant et on a un manque de maîtrise sur la fin. Je sais pas si c’est le manque d’expérience, le stress, la pression… Mais on trouve pas les solutions. » Les solutions, il faudra les trouver. Aujourd’hui 14ème d’Euroleague, l’ASVEL voit ses rêves de playoffs s’éloigner de plus en plus.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une