Nous suivre

F1 2022

F1 États-Unis 2022 : Max Verstappen s’impose devant Lewis Hamilton

Roxane Lecacher

Publié le

F1 États-Unis 2022 Max Verstappen s'impose devant Lewis Hamilton
Photo Icon Sport

F1 – GRAND PRIX DES ÉTATS-UNIS 2022 – Sur le circuit des Amériques et à l’occasion de la dix-neuvième course de la saison, Max Verstappen (Red Bull) s’est imposé après une course animée. Une semaine après son titre, le Néerlandais l’emporte encore après avoir dépassé Lewis Hamilton dans les derniers tours. Charles Leclerc (Ferrari) a tout donné et complète le podium. C’est la 33ème victoire du Néerlandais en carrière et le titre constructeur est acquis pour l’écurie au taureau rouge. Les Français Esteban Ocon (Alpine) et Pierre Gasly (AlphaTauro) ont terminé 10ème et 13ème.

À l’occasion de la dix-neuvième manche de la saison, la grille de départ s’est mise en place sur le circuit des Amériques et devant une foule importante de 440 000 spectateurs sur le week-end. L’Espagnol Carlos Sainz (Ferrari) partait en pole position. Il était accompagné sur la même ligne par le champion du Monde Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Les Mercedes de Lewis Hamilton et George Russell composent la deuxième ligne. La Ferrari de Charles Leclerc et la Red Bull de Sergio Perez sont pénalisées en raison de changements de composants sur leur monoplace. Ils s’élancent respectivement 12ème et 9ème. Les Français et futur coéquipiers Pierre Gasly (Alpha Tauri) et Esteban Ocon (Alpine) partaient respectivement 11ème et de la voie des stands.

Un départ fatal au poleman

Sur une piste sèche mais plus froide qu’attendue, les 20 pilotes ont pris le départ. Le poleman n’a pas pu garder l’avantage devant le Néerlandais. C’est alors que George Russell a freiné trop tard dans le premier virage et a emmené Carlos Sainz en tête à queue. Ce dernier a dû abandonner et le Britannique a écopé de 5 secondes de pénalité pour cet incident.

Dès le 10ème tour de course, plusieurs pilotes s’arrêtent aux stands pour changer leurs pneus mediums pour des pneus durs. Max Verstappen est tranquillement en tête de la course avec 6 secondes d’avance sur Lewis Hamilton. Lors du 18ème tour de course, Valtteri Bottas (Alfa Romeo) a commis une erreur et est resté coincé dans le bac à gravier. La safety-car est alors déployée et les pilotes se sont tous regroupés derrière celle-ci.

Une deuxième voiture de sécurité et un arrêt raté

Après une relance de course où chacun a su garder sa position, des batailles se sont ensuite dessinées. C’est alors qu’un accident impressionnant intervient lors du dépassement de Fernando Alonso (Alpine) sur Lance Stroll (Aston Martin). Les deux hommes semblent fautifs et le Canadien doit abandonner tandis que l’Espagnol a pu repartir en fin de peloton.

À nouveau, une voiture de sécurité est engagée pour dégager les débris et l’Aston Martin. Lors de la relance, Charles Leclerc en a profité pour dépasser Sergio Perez et prendre la troisième place de la course. Lors du 36ème tour, Lewis Hamilton décide d’entrer au stand pour chausser des pneus durs. Pour couvrir cette stratégie, Max Verstappen y rentre le tour suivant. Néanmoins, son équipe de mécaniciens s’est loupée et l’arrêt du Néerlandais a duré 11 secondes. Il est ressorti bien derrière le Britannique et quelques mètres après Charles Leclerc. Cependant, ce dernier s’est fait rattraper au bout de quelques tours.

Une victoire symbolique après un duel nostalgique

Dans les dix derniers tours, le duel de tête anime la fin de course. Le Néerlandais a repris les commandes alors qu’il reste cinq tours. Les deux hommes sont avertis, car ils ont grillé tous leurs jokers concernant le dépassement des limites de piste. Finalement, le champion du monde Max Verstappen a tenu et s’impose aujourd’hui pour la 33ème fois de sa carrière. C’est une victoire symbolique pour l’écurie, le lendemain du décès de son co-fondateur, Dietrich Mateschitz. Le titre constructeur est acquis pour l’écurie autrichienne pour la première fois depuis 2013. Le Néerlandais égale aussi le record du nombre de victoires en une saison de F1, qui est de 13 victoires, et était co-détenu par Sebastian Vettel et Mickael Schumacher.

Lewis Hamilton aura tout donné mais termine deuxième de cette course devant le Monégasque Charles Leclerc. Le Mexicain Sergio Perez (Red Bull) termine 4ème devant George Russell (Mercedes) et Lando Norris (McLaren). Alors qu’il avait franchi la ligne en 6ème position, Fernando Alonso (Alpine) a pris 30 secondes de pénalité quelques heures après la course et a rétrogradé à la 15ème place. Suite à une plainte de l’écurie Haas concernant son contact avec Lance Stroll où l’Espagnol a perdu son rétroviseur par la suite, la direction de course a considéré cela comme « dangereux ». Kevin Magnussen (Haas), Sebastian Vettel (Aston Martin), Yuki Tsunoda (Alpha Tauri) et Esteban Ocon (Alpine) complètent le Top 10.

À lire aussi

Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *