Nous suivre

Handball

Handball Ligue des Champions (H) : Montpellier balaye Kiel et prend une sérieuse option sur le Final Four

Théo Alleaume

Publié le

Handball Ligue des Champions (H) Montpellier balaye Kiel et prend une sérieuse option sur le Final Four
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS DE HANDBALL – Le MHB se lance à la conquête du Final Four et la place en demi-finale passera par une victoire dans ces quarts de finale. S’il reste encore une rencontre aux hommes de Patrice Canayer, ces derniers ont déjà fait une grosse partie du travail, balayant les allemands du THW Kiel (39-30).

Délocalisation à Bougnol pour les Héraultais, salle mythique où plusieurs belles pages de l’histoire du MHB se sont écrites. Les joueurs sauront-ils en profiter et prendre l’avantage face à ceux du THW Kiel ? Réponse dans soixante minutes.

Les ailiers montpelliérains font le show

Les ailiers sont sous les projecteurs dans ce début de match, duel à distance entre Yanis Lenne et Niklas Ekberg. On monte rapidement les ballons et avec deux pivots côté montpelliérain, on met en place le jeu à sept contre six. Le premier break est allemand, mais le jeu rapide héraultais leur permet de vite recoller au score, à voir s’ils pourront tenir une heure à ce rythme les Montpelliérains (4-4, 7’).

On ne se ménage pas dans ces premières minutes, les ballons sont montés à mille à l’heure et c’est désormais Montpellier qui mène les débats, toujours emmené par son duo d’ailiers, LennePellas. Pourtant, bien dans leur match, les locaux vont subir un premier coup dur, avec l’exclusion définitive de Marko Panic, pour un coude dans le visage d’Éric Johansson. +5 pour le MHB, Filip Jicha pose son premier temps mort, espérant remobiliser ses troupes (13-9, 17’).

Bryan Monte réalise une très bonne rentrée, lui qui était sur le banc en début de rencontre. Le brésilien amène toute sa puissance, aussi bien physiquement que dans son tir, et il permet aux siens de conserver leurs quatre longueurs d’avance. L’exclusion temporaire de Jaime Fernandez n’empêchera pas les Héraultais de rentrer aux vestiaires avec la même avance (20-16, 30’).

Montpellier aura été une classe au-dessus de Kiel

On prend les mêmes et on recommence pour les deux équipes, pas de changements au retour des vestiaires. Tomas Mrkva démarre idéalement sa seconde période, mais Montpellier continue de prendre la mesure de la rencontre, Rémi Desbonnet étant en train de plier boutique (23-18, 36’). Les Allemands semblent au bord de la rupture tant les locaux récitent leur handball. Le triangle arrière SimonetSkubePorte multiplie les croisés et sème la zizanie dans les défenses des zèbres.

Les locaux, bien qu’ils restent encore un gros quart d’heure à jouer, réalisent pour le moment le match quasiment parfait. Tout leur sourit et les temps faibles ne durent jamais bien longtemps : un arrêt de Rémi Desbonnet ou une grosse défense leur permettent presque immédiatement de repartir de l’avant, de remonter un ballon ou de mener une contre-attaque punitive. Seul hic ce soir, c’est la gestion du pivot adverse puisque Patrick Wiencek ou Peter Overby se font souvent oublier et viennent tromper le portier champion d’Europe (32-24, 46’).

Cette fois-ci, ce sont les Zèbres qui jouent à sept contre six et ce, jusqu’à la fin de la rencontre. Une prise de risque, fréquemment punie par les ailiers du MHB, qui ont encore du gaz dans cette fin de rencontre. Eric Johansson fait tout ce qu’il peut pour limiter les dégâts, mais le mal est déjà fait, Montpellier s’offre une victoire de prestige, avant de se déplacer en Allemagne (39-30, score final).

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *