Nous suivre

Actualités

L’Italie domine la Coupe des Nations de tchoukball

Sophie Clapier

Publié

le

Il y a des compétitions où rien ne va. Et il y en a d’autres, au contraire, où tout semble vous réussir. Si l’équipe nationale d’Italie ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du Monde de football 2018 …

… les équipes italiennes de Tchoukball ont fait carton plein lors de la Coupe des Nations de tchoukball. Retour sur cette ascension.

Suisse éliminée : check !

A domicile et créateurs de ce sport, on aurait pu croire que les Suisses allaient survoler la compétition. C’était sans compter sur des adversaires redoutables. Malheureusement, on ne parle pas des Bleus, désolée, mais des Italiens et Italiennes ! D’abord en finale dans la catégorie M18 (ou U18 si ça vous parle plus), les Suisses ne sont pas parvenus à battre l’équipe d’Italie. Victoire 53-46 des verts, blanc, rouges. Premier titre pour la grande botte ! Et c’est pas fini !

Quelques heures après, avait lieu la finale Femmes opposant la Suisse toujours et… l’Italie évidemment. Mais encore une fois, après une rude bataille et pour deux petits points (résultat 44-42), les Italiennes ont décroché l’or. Et de deux !

Taïwan éliminée : check !

Suisse – Taïwan, match d’ouverture au sommet – Geneva Indoors

On ne va pas se mentir, c’est l’équipe qui a la main mise sur ce sport. Avec six titres de champions du Monde, les Taïwanais partaient grands favoris. Et ils ont parfaitement lancé leur tournoi. Après un match d’ouverture remporté 61-53 face aux Suisses, ils se sont imposés contre les équipes B de l’Italie et des Anglais. Un parcours parfait jusqu’en demi-finale où, au terme d’un match riche en rebondissements, ce sont finalement les Italiens qui sont parvenus à l’emporter 59-57. Retrouvez la rencontre ICI.

La suite pour l’Italie ? Une finale gérée haut la main 64-49 contre l’Autriche, comme pour se venger de leur défaite contre ces mêmes Autrichiens lors des phases de qualifications. Et un troisième titre dans la catégorie Hommes cette fois, pour achever ces Geneva Indoors comme il se doit.

Pas de jaloux dans les différentes équipes italiennes, chacun repart avec sa médaille et son titre. Voilà de quoi alimenter les conversations pendant le retour au pays et une bonne excuse pour faire la fête. Oui, il y a toujours une bonne excuse ! Nos petits Bleus terminent bons derniers mais l’important c’est de participer n’est-ce pas ? Et c’est bien là toute philosophie de ce sport, s’amuser. Si vous avez un peu de temps dans la journée, suivez les résultats de la Coupe des Champions, dernier tournoi de ces Geneva Indoors. Phases finales à partir de 14h15.

Sophie Clapier


Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?