Nous suivre

Basket-ball

JO Tokyo 2020 – Basket : Les Bleues passent l’obstacle espagnol et filent en demi-finales !

Publié

le

FIBA

JO TOKYO 2020 – BASKET – Quel match des Bleues ! Opposées aux Espagnoles, vice-championnes olympiques en titre, les Françaises ont livré une prestation sérieuse et appliquée pendant trois quart-temps, avant de se faire peur en fin de match. Dans un money-time ultra tendu, elles ont réussi à s’extirper du piège et s’imposent finalement de trois petits points (67-64). Face aux Japonaises, vendredi, la France féminine jouera sa troisième demi-finale olympique d’affilée.

La France se défait de son ennemi juré espagnol ! Alors qu’elles restaient sur deux défaites d’affilée en compétition officielle face à la Roja, les Bleues n’ont cette fois pas craqué. Ce grâce à trois excellents premiers quarts-temps, tous remportés par la France. Dans le premier, très disputé, les Françaises sont passées devant grâce à trois paniers d’affilée de Marine Johannes, qu’on peut considérer comme la joueuse du match (18 points, 5 rebonds et 4 passes avec un plus/minus de +16). La défense tricolore, portée par Gabby Williams et Sandrine Gruda notamment, a ensuite pris le relais pour faire compter 14 points d’avance à son équipe au milieu du deuxième quart.

Une fin de match intense

Une Équipe de France concentrée face à des Espagnoles en clair manque de réussite (34% au tir sur le match), et on pensait les Bleues bien parties pour aller chercher une qualification facile. Celles-ci ont eu une dizaine de points d’avance pendant quasiment tout le troisième quart-temps. Mais c’était sans compter sur le réveil de l’Espagne. Alba Torres (10 points) et Astou Ndour (16 points, 11 rebonds) ont sonné l’heure de la remontée côté rouge et jaune.

À 5 minutes de la fin, les Espagnoles sont passées devant au score pour la première fois de la deuxième mi-temps (58-57). L’heure pour Valérie Garnier de remettre le cinq majeur tricolore, avec une Marine Johannes époustouflante à la place de Sarah Michel. Choix gagnant pour la coach française : l’arrière des New-York Liberty en WNBA a rentré un énorme tir à 23 secondes de la fin, pour faire compter trois points d’avance aux Bleues. Un écart que ses coéquipières n’ont jamais lâché. Au jeu des lancers francs, la France a assuré pour s’adjuger une qualification bien méritée en demi-finales. Non sans s’être fait peur.

L’heure de la revanche face aux Japonaises

En demi-finales, les Bleues joueront contre le Japon, dixième nation mondiale et tombeur des Belges en quarts. Les deux équipes se sont déjà affrontées en phases de poules. Les Françaises étaient alors tombées dans le piège des Japonaises, qui proposaient un jeu agressif et ultra-rapide. De quoi surprendre Valérie Garnier et ses joueuses, qui n’avaient pas su comment répondre défensivement.

Aujourd’hui, l’effet de surprise est passé. La capitaine Endene Miyem l’a confirmé au micro de France Télévisions :

L’avantage, c’est qu’on les a déjà jouées. On les connaît et on sait de quoi elles sont capables. Et nous aussi, on a évolué et grandi depuis ce match-là. À nous de tirer les leçons de ce qu’il s’est passé et de changer l’issue de ce France-Japon.

Ce sera vendredi, à 13h, pour une place en finale olympique.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une