Le Placard à Balais #9 : « Ce sont les enfants qui vont constituer la relève de ce sport » – M.A. Schmetterling, Secrétaire Générale de la FQF


Le mois dernier, le président de la Fédération du Quidditch Français (FQF), David Mohamed, a annoncé sa démission[1]. Par cette déclaration, qui prendra effet dans les prochains mois, le leadership du quidditch français est voué à se renouveler. Avec une Coupe de France devenue pérenne depuis des années et l’émergence des ligues régionales, ce départ s’effectue dans une période où le quidditch français cherche encore ses appuis. Cela marquera-t-il l’arrêt des progrès effectués depuis plusieurs années, ou une série de nouvelles opportunités pour l’essor du quidditch en France ? 

Pour y voir plus clair, la Secrétaire Générale de la Fédération du Quidditch Français, Marine-Alexandre Schmetterling, a accepté de répondre à quelques questions.

Bonjour Marine, merci pour le temps que tu consacres à Dicodusport. Tu as été élue Secrétaire Générale de la Fédération du Quidditch Français en décembre 2016, pour un mandat de 2 ans[2]. Tu as fait ton entrée dans le bureau de la fédération en même temps que David Mohamed. Toi qui as pu piloter la FQF à ses côtés, qu’attends-tu du prochain président ? 

Le/la président(e) idéal(e) est quelqu’un de dynamique pour entraîner les joueurs et faire bouger les choses. Mais avec de la fermeté afin d’éviter des débordements et pouvoir avancer. Une personne  disponible, organisée, ouverte d’esprit et qui ne rechigne à rien. Etre président ce n’est pas avoir les pleins pouvoir. C’est être le moteur d’un bureau qui est lui-même le moteur de Quidditch Français. Le bureau travaille ensemble mais aussi avec le congrès fédéral (une assemblée constituée des représentants des joueurs pour un rôle de porte-parole de ces derniers) pour une plus grande transparence face aux équipes. Et très important, quelqu’un en qui on peut avoir confiance.

Nous préparons actuellement les fiches de postes pour les candidatures, qui seront ouvertes dès mi-avril. Les licenciés FQF pourront de ce fait élire leur bureau à la fin mai via un lien Google qui leur sera transmis sur leur boîte mail. Les candidatures pourront se faire individuellement ou par groupe de personnes déjà constitué.

Si je comprends bien, ce n’est pas seulement le poste de président qui sera ouvert, mais chacun de ceux du Bureau ?

Oui, nous élisons un bureau entier, suite à la démission du président. Il est encore trop tôt pour dire si je me représenterai ou non à mon poste actuel.

Aujourd’hui, que t’apporte ton expérience à la Fédération du Quidditch Français ?

De la patience…Beaucoup de patience ! Plus sérieusement, c’est une expérience enrichissante, qui permet vraiment de voir l’envers du décor. Être acteur du développement d’un sport à échelle nationale et internationale , ce n’est pas quelque chose que l’on peut vivre tous les jours. C’est parfois un sacré casse-tête mais ça vaut vraiment le coup quand on voit ce que l’on arrive à mettre en place. Que ce soit des choses comme la Coupe de France, plus récemment les ligues, ou même parfois simplement pouvoir épauler une jeune équipe dans son développement.

Tu parles de la Coupe de France, des ligues, … Le week-end dernier a eu lieu la première rencontre Française d’équipes juniors[3] et, récemment, vous avez publié des ressources d’arbitrage sur votre site[4] pour les mettre à disposition de la communauté. Quels sont vos autres projets ?

Avoir les équipes françaises sur le podium de Pfaffenhoffen et être Champions du Monde en juin à Florence pour commencer. Sur la saison prochaine voir les ligues bien se mettre en place et que l’on ait quelque chose de vraiment organisé au niveau national et sur une saison complète et des play off en fin de saison .Cela offrirait à toutes les équipes françaises des possibilités de matches et du temps de jeu. La mise en place d’un calendrier fixe va permettre également au public de pouvoir se déplacer en ayant les infos en amont. Ce sera donc bénéfique à la fois pour les joueurs et les équipes elles-mêmes mais aussi pour une bonne visibilité du sport.

Sur un tout autre plan, un projet qui me tient plutôt à cœur serait l’implantation du Quidditch sur des structures scolaires et non scolaires. On a déjà quelques équipes enfants ,mais j’aimerais vraiment que d’autres voient le jour. Ce sont les enfants qui vont constituer la relève de ce sport. Ils méritent donc à mon sens un attention particulière.

© RJR : Radio Jeune Reims
Où vois-tu le quidditch français dans 5 ans ?

J’aimerais que d’ici 5 ans, le développement continue de façon constante. Des créations de nouvelles équipes qui faciliteraient les rencontres qui seraient plus fréquentes et avec moins de temps de déplacement. Comme dit plus précédemment, une extension de la partie enfants. Avec pourquoi pas d’ici 5 ans, une mise en place d’une ligue enfants également. Je souhaite par ailleurs que l’arbitrage évolue, avec des arbitres certifiés présents dans chaque équipe. Et qui sait, pourquoi pas avoir du Quidditch aux Jeux Olympiques ? Et que ce soit un sport reconnu officiellement par l’État !

Nous avons beaucoup parlé du Bureau. Quels sont les autres postes pour lesquels vous recrutez ?

Nous souhaiterions pallier à notre manquement de cette année en instaurant de vraies commissions qui impliqueraient une participation active des joueurs de Quidditch au sein de la FQF. Il y  a déjà une petite équipe de volontaires en place qui a de très bons résultats, ais nous voudrions renforcer cela et aller plus loin. Nous recrutons bien sûr le bureau avec un ou une trésorier(e) , un ou une secrétaire et un ou une président (e) . Pour les commissions nous souhaiterions avoir des gens motivés qui se partageraient le travail afin de répondre au mieux aux besoins et surtout alléger le temps d’implication.

Les différentes commissions mises en place seraient :

Equipes adultes /Equipes enfants/ Compétition/ Equipe de France / Arbitrage/ Communication.

Et nous avons toujours besoin de volontaires tout au long de l’année que ce soit pour des évènements, festivals, animations sportives pour de l’aide plus ou moins ponctuelle. Nous allons constituer ces groupes de travail juste après l’élection du bureau. Les commissions sont basées sur le volontariat de chacun sur un ou plusieurs sujets (Une même personne peut participer à différentes commissions dans la limite du raisonnable bien sûr). Sur l’organisation, c’est en autonomie totale, avec quelques points retours faits avec le bureau. Les réunions mensuelles se font sur un logiciel de Chat vocal de groupe (type Skype ou Discord) .

L’implication dans les équipes est important mais prendre part à la FQF c’est vraiment passionnant et c’est aussi permettre de participer à la vie du sport au niveau national et international ce qui entraîne forcément des répercussions au niveau local.Et surtout pouvoir être au cœur de la prise de décisions qui concernent les équipes directement ou indirectement.

Et si nous souhaitons prendre contact avec la Fédération du Quidditch Français, pour postuler ou avoir de plus amples informations, comment vous joindre ?

Pour tout renseignement ou pour postuler : bureau@quidditch.fr

Pour tout renseignement relatif aux équipes enfants : marine.alexandre@quidditch.fr ou Minine Schmetterling sur Facebook.

Propos recueillis par Armand Cosseron

[1] « David Mohamed, retour sur son mandat »Catch is good – 16/03/2018 (consulté le 05/04/2018)

[2] En décembre 2016, les représentants des clubs et des joueurs du quidditch français ont élu le bureau de la Fédération du Quidditch Français. Composé a minima de trois membres, le bureau actuel est constitué d’un président (David Mohamed) et deux secrétaires généraux (Marine Alexandre et Lilian Souchet). Pour la première fois, il s’agit de mandats couvrant une période de deux ans (et non plus un an). Vous trouverez plus d’informations dans le compte-rendu du Congrès Fédéral de décembre 2016.

[3] Pour la première fois en France, des équipes de quidditch de moins de 16 ans se sont affrontées. Deux matchs amicaux ont eu lieu à Vincennes et ont vu s’opposer les jeunes des Titans Paris face aux Griffons de Nantes (la section jeune des Éléphants de Nantes). Chaque équipe a remporté un match 90* – 20 (*l’équipe ayant attrapé le vif d’or, mettant fin au match et rapportant 30 points à son équipe).

[4] Visitez quidditch.fr pour retrouver des supports de formations à l’arbitrage, ainsi qu’un lexique de vocabulaire Français-Anglais.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des