Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Les chiffres à retenir d’une Coupe du monde de football 2022 record

Andréa Lamy

Publié le

Les chiffres à retenir d'une Coupe du monde de football 2022 record
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022L’édition 2022 de la Coupe du monde au Qatar touche à sa fin avec le triomphe de l’Argentine face à l’équipe de France après une séance de tirs au but et une rencontre riche en suspense. L’occasion de revenir sur les chiffres marquants du 22ème Mondial de l’histoire.

Ce dimanche 19 décembre, l’Argentine a décroché sa troisième étoile, permettant de compléter un triptyque avec les trophées des éditions 1978 et 1986. Depuis 36 ans, l’Albiceleste a attendu ce moment, pour revoir ce précieux trophée revenir au pays après être passée proche de cela en 2014, avec une finale perdue face à l’Allemagne aux prolongations (1-0). La Coupe du monde 2022 au Qatar est ainsi le moment qu’ont choisi Lionel Messi et ses coéquipiers pour inscrire leurs noms dans l’histoire de l’Argentine.

Une édition prolifique marquée par le record de buts inscrits durant la compétition, avec un total de 172 buts en 64 confrontations. Ce qui représente ainsi une moyenne de 2,69 buts par match. Un but supplémentaire a permis à ce Mondial 2022, d’acquérir ce nouveau record après les 171 buts des éditions 1998 et 2014. Parmi toutes ces réalisations, huit ont été inscrites par Kylian Mbappé, le meilleur buteur de la compétition après sept rencontres disputées. 

Kylian Mbappé, meilleur buteur de la Coupe du monde

Kylian Mbappé, meilleur buteur de la Coupe du monde – Photo Icon Sport

De nouveaux chiffres dans l’histoire du Mondial

L’édition 2022 a encore réservé son lot de surprises. Pour la seconde fois consécutive, l’Allemagne n’est pas parvenue à se qualifier pour les huitièmes de finale. Au contraire du Maroc qui réalise l’exploit d’être le premier pays africain à atteindre le stade d’une demi-finale lors d’un Mondial. Depuis 2006, la finale de la Coupe du monde est entrée en phase de prolongations à quatre reprises avec les années 2006, 2010, 2014 et 2022. L’année de la deuxième étoile des Bleus constitue ainsi une exception.

L’Argentine s’est hissée en finale pour affronter l’équipe de France en survolant sa demi-finale face à la Croatie. L’Albiceleste a toujours réussi à passer ce cap en ne perdant jamais si proche de la finale, comme en témoignent ses quatre succès antérieurs datant de 1930, 1986, 1990 et 2014. Sur ce match précis, la victoire des Argentins sur le score de 3-0 constitue la plus large victoire d’une équipe en demi-finale de Coupe du monde en réalisant un clean-sheet. 

Avec l’Argentine, Lionel Messi est devenu le premier joueur à marquer durant chaque tour du Mondial de la phase de groupes, en passant par les huitièmes, quarts, demies ainsi que la grande finale. L’Albiceleste a aussi disputé la rencontre étant désormais celle qui a vu le plus de cartons attribués aux joueurs présents sur le terrain. Lors du quart de finale opposant l’Argentine face aux Pays-Bas, 15 cartons ont été sortis par l’arbitre de la rencontre, constituant ainsi la rencontre la plus sanctionnée de l’histoire de la Coupe du monde. Les Argentins bénéficient également du record de penalties obtenus qui sont au nombre de cinq, un record sur une seule édition.

Les Bleus explosent des records

La Coupe du monde 2022 a aussi été celle des records battus au sein de l’équipe de France. Olivier Giroud se positionne désormais sur le trône au classement des meilleurs buteurs de l’histoire des Bleus avec 53 buts inscrits, lui permettant de dépasser les 51 réalisations de Thierry Henry tandis qu’Hugo Lloris dépasse le nombre de sélections en bleu de Lilian Thuram avec 145 rencontres sous la tunique tricolore. La finale entre la France et l’Argentine est aussi entrée dans l’histoire. À cette occasion, Kylian Mbappé devient le deuxième joueur à réaliser un triplé en finale de Coupe du monde, après celui de Geoff Hurst avec l’Angleterre contre l’Allemagne en 1966.

Lors de l’entrée en jeu de Randal Kolo Muani contre le Maroc en demi-finale, l’attaquant de Francfort a trouvé la voie du but après 44 secondes disputées. Pour l’entrée d’un remplaçant en Coupe du monde, il s’agit de la troisième meilleure performance. Deux joueurs ont été plus rapides avec 26 secondes pour le Danois Ebbe Sand en 1998 et encore mieux pour l’Uruguayen Richard Morales en 2002 qui a alors disputé 16 secondes avant de marquer.  

Les téléspectateurs répondent présents

L’audience pour cette confrontation historique entre l’Argentine et la France a même été plus qu’au rendez-vous. TF1 a annoncé une audience historique qui s’élève à 24,1 millions de téléspectateurs, avec un pic observé à 29,4 millions lors de la séance des tirs au but. Pour résumer, ce fut un Mondial où le public a été au rendez-vous pour assister aux rencontres de l’équipe de France. La demi-finale contre le Maroc ayant réuni 20,7 millions de téléspectateurs et le quart de finale contre l’Angleterre rassemblant 17,72 millions de spectateurs.

À titre de comparaison, le sacre des Bleus de 2018 avait été suivi par 19,3 millions de téléspectateurs, mais estimé à 26,1 millions au total en comptabilisant les lieux publics, comme par exemple l’estimation des personnes présentes dans les différentes fan zones. Désormais, cette Coupe du monde, et notamment cet Argentine – France, sont entrés dans l’histoire en établissant une audience record pour tous programmes et chaînes de télévision confondus en France. Des records battus et des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans la mémoire de cette compétition.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *