Nous suivre

Actualités

Les nouvelles attractions du Top 14 #5 : Simon Zebo, la flèche irlandaise

Publié le

Plusieurs grands joueurs vont rejoindre le Top 14 pour cette nouvelle saison et chaque semaine, retrouvez la présentation de l’un d’entre eux. Pour ce cinquième numéro, focus sur le trois-quart irlandais polyvalent Simon Zebo, qui jouera au Racing 92. 

Né à Cork d’une mère irlandaise et d’un père français, Simon Zebo va pratiquer de nombreux sports (hurling, rugby, athlétisme, football…) avec succès, mais c’est pour le rugby que son cœur penchera. Avant de rejoindre le Munster en 2010, il est champion d’Irlande avec le club de sa ville natale. Il rejoint la province irlandaise et l’idylle va durer 8 ans, le temps pour l’ailier de remporter le Pro 12 en 2011 et de devenir le recordman d’essais du Munster avec 60 réalisations à ce jour. Au milieu de la saison 2017-2018, alors qu’il est convoité par plusieurs clubs en France dont Pau et le LOU, il choisit de rejoindre le Racing car il « tenait à venir dans une équipe au moins aussi ambitieuse que le Munster. »

En sélection, il est appelé pour la première fois en juin 2012 pour affronter la Nouvelle-Zélande. Il a depuis participé à 4 Tournois des Six Nations pour une victoire en 2015 et a aussi disputé la Coupe du monde en 2015, avec trois matchs joués. Le joueur qui totalise 35 sélections pour 9 essais n’est plus appelé depuis qu’il a annoncé quitter le Munster pour rejoindre le Racing en Top 14.

En Irlande, certains lui reprochent d’avoir choisi l’argent en venant au Racing 92 plutôt que son pays pour la prochaine Coupe du monde dans deux ans. Dans un entretien accordé à L’Équipe il y a quelques mois, il se défendait de son choix : « Dès l’âge de dix-neuf ans, j’avais décidé que je jouerai en France. Ce n’est pas une histoire d’argent. Ce que je gagne déjà au Munster, c’est beaucoup d’argent. C’est vrai que Johnny a pu jouer pour l’Irlande alors qu’il évoluait en France. » Avec Simon Zebo, les Ciel et Blanc auront un nouvel arrière supersonique, chronométré en 11″10 au 100 mètres, avec Teddy Thomas qui est aussi connu pour sa pointe de vitesse.

Pour son premier match amical, il lui aura fallu moins de deux minutes pour marquer son premier essai !

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une