Nous suivre

Ligue 1 2021-2022

Ligue 1 : Monaco et Nantes solides, Angers s’impose à l’arraché

Publié

le

Ligue 1 : Monaco et Nantes solides, Angers s'impose à l'arrachée
Photo Icon Sport

LIGUE 1 2021-2022 – Quatre matchs étaient au programme du multiplex de 15h, comptant pour la 9ème journée de Ligue 1. Monaco confirme face à Bordeaux (3-0), Nantes se reprend face à Troyes (2-0), statu quo entre Lorient et Clermont (1-1) tandis qu’Angers a dû attendre le temps additionnel pour s’imposer face à Metz (3-2). 

Lorient – Clermont

Les Merlus avaient l’occasion d’enchaîner une troisième victoire de suite à domicile. Bien en jambes à Lyon (1-1), les Lorientais réalisent jusqu’à présent leur meilleur début de saison depuis 2012-2013 avec 13 pts au compteur en 3 journées. En face, ce sont des Auvergnats en quête de victoire qui se présentaient, restant sur une série de six matchs sans succès. Pour se faire, Clermont devra gérer ses problèmes défensifs, les joueurs de Pascal Gatien ayant déjà concédé 19 buts en six matchs.

En 1ère période, Clermont s’est montré plus réaliste face aux cages adverses, et passait même devant à la pause grâce à ce but de Mohamed Bayo (0-1,15′), d’une belle reprise dans la surface suite à un centre du latéral gauche Victor N’Simba. Les Merlus sont revenus dans le match avec plus de mordant. A la 54ème minute, Thomas Monconduit tirait parfaitement un coup franc permettant à Julien Laporte d’égaliser à un but partout (1-1, 54′). Le score est resté figé jusqu’à la fin du temps réglementaire. Statut quo donc entre ces deux équipes qui ne seront sûrement pas satisfaites de ce résultat.

Angers – Metz

Les Angevins, en perte de repères ces dernières semaines après quatre matchs sans victoire, voulaient renouer avec le succès face à un adversaire mal classé. Les Messins, 16ème avant le début du match, pouvaient profiter sur le retour du meneur de jeu algérien Farid Boulaya, dans l’optique d’enchaîner après la belle victoire au Stade Brestois la semaine dernière (1-2). Malgré une domination angevine en première période, ce sont les hommes de Frédéric Antonetti qui ont ouvert le score sur leur seul tir de cette mi-temps. Dylan Bronn catapultait une belle tête suite à un corner parfaitement frappé par Lamine Gueye (10′). En deuxième période, Angers est revenu des vestiaires surmotivé. Le gros espoir du club, Mohamedi Ali Cho, catapultait le ballon dans les cages vides suite à un gros travail du piston droit Jimmy Cabot (1-1, 53′).

Six minutes plus tard, les spectateurs angevins allaient subir une grosse douche froide. Suite à une énorme erreur du gardien Paul Bernardoni, l’homme providentiel du soir, Farid Boulaya, permettait à Metz de reprendre l’avantage (1-2, 59′). Ce match devenait décidemment fou. Les Angevins sont parvenus à égaliser 5 minutes après la boulette de Bernardoni grâce à une grosse frappe de Thomas Mangani (66′, 2-2). Fin de match à suspense complètement folle, puisque les Angevins ont trouvé les ressources nécessaires pour s’imposer à la 93ème minute grâce à un but de Stéphane Bahoken (3-2). Quel match ! Quel retournement de situation de la part des Angevins menés 1 à 0 à la pause !

Cette victoire permet à Angers de coller au peloton de tête puisque les hommes de Gérald Baticle sont 4èmes ce soir. Metz reste 18ème et devra réagir à domicile pour remonter au classement.

Monaco – Bordeaux

Objectif victoire pour les Monégasques afin de confirmer la belle performance à Clermont (victoire 3-1) et de recoller au top 5 de ce championnat après un début de saison délicat sur le plan comptable. Pour se faire, l’AS Monaco pouvait de nouveau compter sur son homme, Aurélien Tchouameni, homme clé du système de Niko Kovac, et qui a de nouveau été sélectionné en équipe de France pour les phases finales de la Ligue des Nations. Pour les Girondins de Bordeaux, les choses commencent à rentrer dans l’ordre puisque les hommes de Petkovic viennent d’enchainer trois matchs sans défaite.

Misant sur les contre-attaques et laissant la possession à l’AS Monaco, Petkovic s’est trompé de stratégie, ce qui a permis à Monaco d’ouvrir le score grâce à l’omniprésent Aurélien Tchouameni, qui a bien repris un coup-franc de la tête, tiré par Golovin (35′). Dès le début de la seconde période, l’ASM doublait la mise. Suite à une belle passe de Ben Yedder pour Golovin dans la surface, le milieu russe lobait Costil à bout pourtant pour donner un avantage de deux buts d’écarts à l’ASM (2-0, 48′). Après un pénalty concédé par Mexer suite une faute dans la surface de réparation, Wissam Ben Yedder tuait le match en transformant le pénalty (3-0, 64′).

Monaco confirme et enchaîne une troisième victoire en Ligue 1, et en profite pour intégrer le Top 5 par la suite. Coup d’arrêt pour les Girondins qui sont 16èmes après cette rencontre.

Nantes – Troyes

Les Nantais voulaient laver l’affront de la grosse défaite à Reims (3-1). Pour Troyes, 17ème au classement avant la rencontre, il fallait ramener au moins un point de ce déplacement afin de ne pas sombrer dans les profondeurs du classement. Malgré une première période rythmée, avec plusieurs occasions de part et d’autre, le score était nul et vierge à la pause (0-0). Le match s’ouvrait enfin à la 59ème minute. Suite à un corner bien tiré par la recrue estivale Wylan Ciprien, le défenseur Thomas Girotto envoyait sa tête au fond des filets (1-0, 59′). A la 70ème minute, les Nantais prenaient un avantage conséquent sur cette rencontre. Suite à une main de Yoann Salmier, l’arbitre de la rencontre accordait un pénalty pour le FC Nantes, transformé par Ludovic Blas (2-0, 70′).

Belle victoire pour le FC Nantes qui reprend confiance après la défaite à Reims. Pour Troyes, les choses se compliquent sérieusement.

À lire aussi


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une