Nous suivre

Football

Ligue 2 : Grenoble – Paris FC, un duel au sommet

Christophe Beaumont

Publié

le

Ligue 2 : Grenoble - Paris FC, un duel au sommet
Photo Ligue 2

LIGUE 2 – 12ÈME JOURNÉE – Ne voyez aucun jeu de mots dans le titre ! Bien que la ville de Grenoble soit située au pied des montagnes alpines, la rencontre opposant le Grenoble Foot 38 au Paris FC est bel et bien une affiche au sommet, comptant pour la 12ème journée du championnat de France de Ligue 2. Un match à suivre ce samedi 28 novembre à 15h sur beIN SPORTS 2.

Parisiens et Grenoblois, respectivement 1ers et 2èmes, n’étaient pas prédestinés à figurer en tête du classement après 11 journées. Pourtant, ces deux équipes sont bien présentes sur les plus hautes marches, et elles comptent bien y rester le plus longtemps possible.

Et pourquoi pas la Ligue 1 ?

Dans le ventre mou de la Ligue 2 depuis sa remontée en 2018, le GF38 a déjà eu l’occasion de goûter à l’élite du football français entre 2008 et 2010. Malgré l’éclosion de certains joueurs de leur centre de formation, comme Florian Thauvin et Sofiane Feghouli, les Isérois connaîtront une descente aux enfers après la liquidation judiciaire du club qui les emmènera en CFA2 en 2011, suite à la défaillance de leur propriétaire japonais Index Corporation.

De son côté, depuis des années dans l’ombre du Paris Saint-Germain, le Paris Football Club rêve de trouver la lumière depuis qu’il a rejoint le monde du football professionnel lors de la saison 2015/2016. En dépit d’une mauvaise saison stoppée par la pandémie du Covid-19 (17ème la saison dernière à 2 points du premier relégable), le club de la capitale a néanmoins flirté avec la montée lors de la saison 2018/2019 en terminant à une 4ème place qui lui permettra de jouer des barrages, malheureusement perdus face au Racing Club de Lens.

Deux coachs expérimentés

D’un côté, Phillipe Hinschberger (Grenoble), de l’autre René Girard (Paris FC). Les entraîneurs des deux équipes ont de la bouteille. Le premier, passé notamment par le Havre, Laval ou encore Créteil, a connu l’ascension en Ligue 1 avec le FC Metz à l’issue de la saison 2015/2016, où il a vécu deux années dans l’élite en tant qu’entraîneur principal puis une en tant qu’adjoint de Frédéric Hantz.

Le second, passé par le LOSC et le FC Nantes avant de faire un petit crochet par l’étranger, est l’artisan du titre de champion de France de Ligue 1 remporté par le Montpellier Hérault SC lors de la saison 2011/2012, où il a pu voir éclore un certain Olivier Giroud. Une chose est sûre, ces deux techniciens ont l’expérience pour amener leurs équipes respectives vers de beaux objectifs.

Un match important mais pas décisif

L’entraîneur parisien le sait, son équipe est passée complétement à côté de son match lors de la réception de l’AJ Auxerre le week-end dernier (défaite 0-3). Un avertissement sans frais, puisque le Paris FC restait tout de même sur un début de saison plus que satisfaisant (8V 1N 2D) et une série de 5 victoires consécutives. En atteste René Girard en conférence de presse : « Il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui on a 25 points, on est allé les chercher sur le terrain ».

Pour l’équipe grenobloise, ce sera l’occasion de ne pas se laisser distancer par son adversaire direct, et de revenir à un point de la première place avec un match joué en moins. Mais aussi de poursuivre son invincibilité au Stade des Alpes avec 5 victoires en autant de rencontres. Bien que nous sommes loin de la fin de ce championnat pour en connaître son issue, une hiérarchie commence à se dessiner, et ce face à face pourrait bien avoir son importance dans les comptes en fin de saison.

Le groupe de Grenoble :

Le groupe du Paris FC :

Christophe Beaumont


C'était à 13h15, le 24 mai 1994, qu'était donné le coup d'envoi de ma vie. Emmené très tôt dans le mythique Stade Nungesser de Valenciennes par mon père et mon grand-père, ma passion pour le Football ne pouvait pas mieux démarrer. Tandis que je jouais derrière la tribune de fer pendant la quasi totalité des rencontres, ce n'est qu'au moment où Steve Savidan écrivait les plus heures de VA que je commençais à m'intéresser à ce qui se passait sur le rectangle vert. C'est alors par hasard que je me suis mis à jouer au Billard durant l'adolescence. Aujourd'hui, mon amour pour ces deux sports est intacte, et Dicodusport me permet de vous conter les histoires de toutes celles et ceux qui les font. En toute humilité, pour vous les passionnés, et ce jusqu'au coup de sifflet final.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?