Nous suivre

Football

Ligue des Champions (F) : L’Olympique Lyonnais tombe en finale contre Barcelone

Sébastien Gente

Publié le

Ligue des Champions (F) L'Olympique Lyonnais tombe en finale contre Barcelone
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS FÉMININE DE FOOTBALL 2023/2024 – Pas de 9e sacre pour les Fenottes de l’Olympique Lyonnais, qui n’ont pas réussi à prendre le meilleur sur Barcelone.

Deux ans après, l’Olympique Lyonnais et le FC Barcelone se retrouvaient en finale de la Ligue des Champions féminine de football. À l’époque, les Fenottes avaient triomphé à la suite d’un superbe match, mais les compteurs étaient remis à zéro, le Barça ayant raflé la compétition l’an dernier. Ce qui laissait augurer d’un énorme match à San Mamès.

Mais après 45 minutes, on restait clairement sur notre faim. Il y avait eu quelques occasions, dont une au quart d’heure de jeu qui avait vu les Fenottes toucher deux fois les montants, mais finalement, c’est une perte de balle embarrassante de Lindsey Horan, qui offrait une occasion à Patricia Guijarro, heureusement sans conséquences grâce à un dégagement sur sa ligne de Selma Bacha. Malgré une occasion de la tête de l’inoxydable Wendie Renard, c’était un bon vieux 0-0 à la pause.

Les Lyonnaises revenaient parées des meilleures intentions, se créaient quelques demi occasions, mais sans succès, et elles se faisaient finalement piéger peu après l’heure de jeu, quand Aitana Bonmati était enfin trouvée en position intéressante, et lançait une frappe touchée par Vanessa Gilles qui prenait à revers Christiane Endler.

Ce but n’était pas contre le cours du jeu, mais presque, et il a fait mal aux Lyonnaises, qui ont pourtant continué d’attaquer. Mais de façon bien trop désordonnée pour peser sur la rencontre (seulement deux tirs cadrés sur 13 frappes). Pourtant, Sonia Bompastor a envoyé toute la puissance de feu disponible, dont la légendaire Ada Hegerberg, mais rien n’y a fait. Dans les arrêts de jeu, Alexia Putellas est venue crucifier les derniers espoirs lyonnais. L’OL s’incline 2-0 et ne ramènera pas la Ligue des Champions dans la capitale des Gaules. Pas cette année en tout cas.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *