Nous suivre

Football

Ligue Europa : L’OM éliminé de la compétition après sa défaite à Galatasaray

Publié

le

Ligue Europa L'OM éliminé de la compétition après sa défaite à Galatasaray
Photo Icon Sport

LIGUE EUROPA – Pris dans la nasse du stade Nef Stadyumu, l’OM s’est incliné 4 à 2 sur la pelouse de Galatasaray, montrant des signes inquiétants sur la plan défensif. Dans l’autre match du groupe, la Lazio s’est imposée 3 à 0 au Lokomotiv Moscou, ce qui élimine définitivement les Marseillais de cette compétition. L’OM n’a remporté que deux de ses onze derniers matchs disputés toutes compétitions confondues. 

Des pertes de balle fatales au milieu de terrain

L’OM n’a pas su gérer la pression mise par les 50 000 personnes du Stade Nef Stadyumu d’Istanbul. D’emblée, les Marseillais ont été lâché par leur défense, notamment sur le côté gauche, laissant Sofiane Feghouli prendre la profondeur à de trop nombreuses reprises. En 20 minutes, les Olympiens ont sombré. L’attaquant sénégalais Mbaye Niang touchait la barre à la 10ème minute, avant de voir son équipe ouvrir le score une minute plus tard. Après une perte de balle de Kamara au milieu et à 30 mètre du but de Pau Lopes, Cicaldau fut parfaitement servi par le meneur de jeu algérien Sofiane Feghouli en profondeur, et a trompé le portier marseillais sur sa droite (1-0, 12′).

Trop imprécis, les joueurs de Sampaoli ont perdu trop de ballons au milieu de terrain, par Gerson ou Kamara. Les Turcs en ont profité pour doubler la mise, toujours sur un mouvement de l’ailier roumain Alexandru Cicaldau, dont le centre fut contré par Caleta Car dans son propre but (2-0, 19′). Dans un 4-4-2 novateur ce soir, avec Dieng et Milik à la pointe de l’attaque, l’OM s’est tout de même procuré quelques belles situations malgré le manque de mouvement criant sur le plan offensif. On retiendra notamment la frappe sur le poteau de Luan Peres, et aussi les occasions loupées par Bamba Dieng, dont une frappe sur la frappe et une tête mal négociée.

Une défense à l’agonie

Bamba Dieng, de retour en tant que titulaire depuis la victoire à Clermont (0-1) était décidemment dans tous les bons coups de la soirée marseillaise. Dès le début de la deuxième période, l’attaquant sénégalais se créait une belle occasion sans pouvoir la mettre au fond après avoir dribblé Muslera. A l’heure de jeu, le match était définitivement plié. Sur un nouveau ballon perdu trop facilement par William Saliba, Akturkoglu servait Feghouli au deuxième poteau, seul sur toute l’action, qui n’a eu aucun mal à glisser le ballon dans le but marseillais (3-0, 65′). Sur un pénalty généreusement accordé par l’arbitre sur une faute de Bamba Dieng, Milik a réduit le score sur pénalty, en deux temps (3-1, 68′).

Essayant par tous les moyens de réagir, notamment grâce au banc et à l’entrée de Konrad de la Fuente, l’OM ne trouvait pas la solution dans les trente derniers mètres. Pire encore, les Olympiens encaissaient un quatrième but par Ryan Babel, suite à une énième erreur défensive dans la profondeur (4-1, 83′). Coup sur coup, Milik réduisait la marque sur une tête à bout portant (4-2, 84′) et s’offrait un doublé ce soir, mais il semblait que ce soit malheureusement trop tard pour redresser la barre.

Avec cette défaite, conjuguée à la victoire de la Lazio de Rome sur la pelouse du Lokomotiv Moscou, l’OM est définitivement éliminé de cette compétition. Turcs et Lazziale se partageront les deux tickets d’accession en 8ème de finale de l’Europa League. Un véritable coup dur quand on se remémore certains matchs des Olympiens, notamment à Moscou ou à domicile face à Galatasaray. C’est seulement la troisième défaite des Marseillais, mais celle-ci va faire mal à la tête des joueurs de Sampaoli.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une