Nous suivre

Championnats du monde d'athlétisme 2023

Mondiaux d’athlétisme 2023 : Winfred Yavi sacrée sur 3000 m steeple, Finot 5e avec le record de France

Etienne Goursaud

Publié le

Photo Icon Sport

CHAMPIONNATS DU MONDE D’ATHLÉTISME 2023 – Winfred Yavi a dominé la finale du 3000 m steeple, avec un chrono de 8:54.28. Elle signe la meilleure performance mondiale de l’année et la 4e de tous les temps. Alice Finot prend une magnifique 5e place dans cette finale, avec un record de France porté à 9:06.15. 

La course est partie sur des grosses bases, avec un premier kilomètre largement sous les trois minutes (2:58.90). Une course menée par Beatrice Chepkoech et Faith Cherotich qui continuent d’imprimer un rythme infernal, passant sur des bases de 8:54 à la mi-course. Seule Winfred Mutile Yavi parvient à suivre la cadence infernale de Beatrice Chepkoech, alors que sa compatriote est quelque peu lâchée à moins de 1000 mètres de l’arrivée. Yavi porte son attaque à un tour de l’arrivée. L’ancienne Kényane fait la misère à ses anciennes compatriotes, car elle creuse un écart, mètres par mètres.

Pour s’imposer avec la meilleure performance mondiale de l’année en 8:54.29. La 4ᵉ performance mondiale de tous les temps. Beatrice Chepkoech passe aussi sous les neuf minutes, avec un chrono de 8:58.98. Faith Cherotich complète le podium en 9:00.69, son record personnel. Une course ultra-rapide.

Record de France pour Finot

Alice Finot signe ici la meilleure performance française de ces championnats du monde, avec Thibaut Collet. La Française est la première athlète individuelle à s’emparer d’un record de France et sera la seule à Budapest. Celle qui s’entraîne en Espagne a choisi de prendre un départ un peu plus prudent, se positionnant en queue de peloton. L’une des dernières cartes françaises pour la médaille n’a pas voulu suivre ce rythme infernal des femmes en tête de la course. Les bases sont beaucoup trop élevées pour la Française, qui a choisi de rester en queue de peloton. Et de remonter des concurrentes lâchées.

Elle aligne un dernier tour au niveau de la vainqueur en 1:08 secondes pour remonter plusieurs concurrentes et terminer à la 5ᵉ place. Avec un nouveau record de France en 9:06.15. Retranchant quatre secondes à son ancien record de France. Elle s’est hissée à la hauteur de l’évènement. Malheureusement pour elle, le niveau était extraordinaire ce soir. Comme un certain Thibaut Collet. Mais c’est de bon augure avant Paris. Elle a su se sublimer.

Alice Finot : “J’ai des étoiles plein les yeux

À lire aussi

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *