Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA 2022-2023 Preview : Une reconstruction à toute vitesse pour les Indiana Pacers

Publié le

NBA 2022-2023 Preview Une reconstruction à toute vitesse pour les Indiana Pacers
Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

NBA 2022-2023 – À l’aube de cette nouvelle saison de NBA, la rédaction de Dicodusport vous prépare durant un mois tout ce qu’il faut savoir sur l’intersaison des 30 franchises de la grande ligue américaine. Aujourd’hui, on se dirige dans l’Indiana, pour parler des Pacers.

Une page qui s’est tournée la saison dernière

La saison précédente fut particulière pour les Indiana Pacers et leurs fans, puisque une page s’est tournée. Une page débutée en 2017, lorsque Domantas Sabonis débarque dans l’Indiana en échange de Paul George. D’abord remplaçant, puis titulaire incontournable et All-Star, l’intérieur lituanien a fait les beaux jours des Pacers. La franchise est restée dans le Top 5 de la Conférence Est trois saisons d’affilée. Sabonis avait été rejoint plus tard par Malcolm Brogdon puis Caris LeVert. Ces sept derniers mois, ces trois joueurs ont été transférés. Les dirigeants ont décidé que cet effectif avait clairement atteint son plafond.

Pour repartir sur de bonnes bases, les Pacers ont misé sur la jeunesse. Le meneur Tyrese Haliburton, arrivé en février dans le trade de Sabonis, est la pièce autour de laquelle tout se reconstruit. D’autres joueurs à potentiel, obtenus par la Draft ou par transfert, l’entourent.  C’est avec cet effectif rajeunissant que le coach Rick Carlisle a dû composer jusqu’à la fin de la saison dernière. Avec comme mission de construire une identité de jeu mais surtout de gagner le moins de matchs possible pour être bien placé à la Draft. Mission réussie : les Pacers ont terminé 13èmes de l’Est, bien loin de la bataille des playoffs.


Les mouvements à l’intersaison

Les départs

Malcolm Brogdon (transféré aux Celtics), TJ Warren (Nets), Ricky Rubio (Cavs), Duane Washington Jr (Suns), Lance Stephenson (libre).

Les prolongations

Jalen Smith (2 ans).

Les arrivées

Bennedict Mathurin (6ème choix Draft 2022), Andrew Nembhard (31ème choix Draft 2022), Daniel Theis et Aaron Nesmith (transférés des Celtics), Kendall Brown (two-way).


Le 5 majeur

Tyrese Haliburton – Chris Duarte – Buddy Hield – Oshae Brissett – Myles Turner

5 Majeur Indiana Pacers - NBA 2022-2023

5 Majeur Indiana Pacers – NBA 2022-2023

La rotation sur le banc

Meneurs : TJ McConnell, Andrew Nembhard.

Arrières : Bennedict Mathurin.

Ailiers : Terry Taylor, Aaron Nesmith, Kendall Brown.

Ailiers-forts : Jalen Smith, Isaiah Jackson.

Pivots : Daniel Theis, Goga Bitadze.


Les points forts/points faibles

Points forts : Pouvoir jouer libéré et sans pression

Les Pacers ont l’avantage d’être à l’aube de la première saison complète de leur reconstruction. Ils n’auront donc pas la pression des résultats. Sous l’ordre de Rick Carlisle, coach historiquement offensif avec Dallas, les jeunes de l’Indiana vont pouvoir s’éclater. Il y a fort à parier que leur identité s’oriente vers un jeu rapide, de transition. Ce qui conviendrait parfaitement aux extérieurs shooteurs (Duarte, Hield, Mathurin) et aux intérieurs mobiles (Brissett, Smith, Jackson…). Le tout orchestré par Tyrese Haliburton, qui devrait se régaler comme l’a fait Luka Doncic sous les ordres de Carlisle aux Mavericks. De quoi ravir les fans.

Points faibles : Défense et des vétérans aux envies de départ

Qui dit équipe jeune coachée par Rick Carlisle, dit jeu porté vers l’attaque. Défendre ne sera clairement pas la priorité des Pacers cette saison. D’autant que les postes 2 et 3 sont petits et très faibles défensivement parlant. Myles Turner, bien qu’il soit un excellent protecteur d’arceau, ne pourra pas tenir la baraque à lui seul. De plus, le pivot américain a de fortes envie de départ, comme Buddy Hield et Daniel Theis. Tout porte à croire que ces vétérans ne sont pas impliqués dans le projet de reconstruction, et qu’ils attendent impatiemment d’être transférés. Une incertitude qui peut peser sur le vestiaire des Pacers au quotidien.


Le joueur à suivre : Tyrese Haliburton

La pierre angulaire du projet des Pacers est bien sûr Tyrese Haliburton. Il est une pépite d’à peine 22 ans que le coaching staff va vouloir mettre dans les meilleures conditions. L’ancien des Kings sera meneur titulaire et le créateur principal de l’effectif. Toutes les attaques passeront par lui. Il sera donc forcément ciblé par les défenses adverses. La bonne forme de son équipe sera aussi dépendante de sa capacité à organiser le jeu. Sur le papier, il a tout pour exploser cette saison. Il pourrait tout à fait tourner à 20 points et 10 passes de moyenne, d’autant plus dans le système offensif de Rick Carlisle. À lui de confirmer qu’il en a les épaules.


Pronostic en fin de saison : 15èmes à l’Est

Si la reconstruction des Pacers pourrait aller vite sous l’impulsion de Tyrese Haliburton et surtout de Rick Carlisle, cette première saison devrait être une saison de tâtonnements. Qui sont les lieutenants et les joueurs de rotation dans cet effectif ? Ont-ils un potentiel suffisant pour un jour viser les playoffs ? Le style Carlisle va-t-il leur convenir ? Que faire de Turner, Hield et Theis ? Ces réponses devront être trouvées cette saison. Le Magic et les Pistons ont déjà bien entamé leurs reconstructions. Côté Pacers, elle vient de débuter. Patience donc, au moins pour cette saison.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une