Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA 2022/23 : Killian Hayes est… le pire shooteur de la ligue depuis le début de saison

Publié le

Photo Icon Sport

NBA 2022/23 – Il sortait déjà d’une saison compliquée, celle-ci ne commence pas beaucoup mieux. Le Français Killian Hayes peine à trouver du rythme en attaque. Si bien qu’il affiche pour l’instant la pire adresse au tir parmi les joueurs NBA.

À 21 ans, Killian Hayes débute ce mois-ci sa 3ème saison en NBA avec les Detroit Pistons. Il vient d’ailleurs de disputer son 100ème match dans la ligue américaine. Mais contrairement à d’autres jeunes de sa cuvée Draft 2020, très peu d’évolutions sont à noter dans le jeu du Français, en tout cas offensivement. Déjà relégué sur le banc depuis la fin de saison dernière, il joue de moins en moins. Ses statistiques sont même en chute libre.

Sur ses 8 premiers matchs cette saison, le joueur formé à Cholet ne tourne qu’à 2.5 points, 2.5 rebonds et 3.5 passes en 17 minutes, et n’a mis que 8 de ses 47 tirs (2/15 à trois points). Cette adresse à 17% est la pire parmi tous les joueurs ayant pris au moins 10 tirs. Des pourcentages faméliques qui mettent en danger sa place en NBA.

Une nouvelle mécanique de tir qui nécessite un temps d’adaptation

Cet été, Hayes s’est principalement attelé à améliorer son tir. Il a lui-même expliqué avoir « travaillé avec des entraîneurs spécialisés » pour cela. Ce afin de pallier un de ses plus grands défauts. Il a donc effectué quelques changements techniques dans sa mécanique de tir. À commencer par le point de départ du ballon, qui est maintenant bien plus à gauche qu’auparavant. Un changement qui peut sembler mineur, mais qui est pourtant considérable pour un basketteur.

S’habituer à une nouvelle forme de tir après avoir passé toute sa carrière avec la même est difficile. Il est donc normal qu’une période de transition soit nécessaire pour le Français. Malgré les milliers de tirs effectués à l’entraînement cet été, la réalité est toute autre en match. Il lui faudra du temps pour prendre du rythme et faire doucement remonter ses pourcentages. Mais cette excuse du changement de mécanique ne peut lui servir que pour le tir extérieur. En ce qui concerne sa maladresse à mi-distance et proche du panier, tout est une question de confiance. Une problématique qui touche le Français depuis son arrivée dans la ligue américaine.

Manque de confiance en attaque

C’est indéniable : le principal problème de Killian Hayes est psychologique. Son coach Dwane Casey l’a confirmé : « On lui donne des opportunités et on l’aide en le mettant dans des situations confortables. Mais il se met la pression tout seul. Il faut qu’il grandisse. » Le fait d’avoir été drafté en 7ème position – le plus haut Français de l’histoire – n’y est sûrement pas étranger.

Le fait est qu’avoir passé deux saisons en NBA n’y a rien changé. Hayes a toujours les mêmes problèmes que sur sa saison rookie. Même si sa défense s’est largement améliorée, il peine toujours à scorer. Il semble ne pas avoir confiance en ses capacités offensives, ce qui cause un temps d’hésitation à chaque fois qu’il est en position de marquer. Or cette latence ne pardonne pas face à des défenseurs NBA. Il n’arrive pas non plus à se créer des tirs dans ses positions préférentielles.

Comme il l’a montré en fin de saison dernière, le natif de Lakeland est pourtant capable de sortir des très grosses performances. Tout se joue dans sa tête, comme l’a souligné son coach. Les Pistons ont pour l’instant été patients avec lui, mais s’il continue comme ça, cela pourrait ne plus durer.

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une