Nous suivre

NBA 2022-2023

NBA 2022/23 : Tout juste signé, Olivier Sarr se blesse au poignet

Tom Compayrot

Publié le

NBA 202223 Tout juste signé, Olivier Sarr se blesse au poignet
Photo Darren Yamashita/USA TODAY Sports

NBA 2022/23 – C’est la tuile pour Olivier Sarr. Alors qu’il venait d’être signé en two-way contract par les Portland Trail Blazers, le Français s’est blessé au poignet droit. Il sera absent au minimum six semaines.

C’est une blessure qui arrive au pire des moments. Le 13 octobre dernier, les Blazers accordaient à Olivier Sarr un des deux contrats two-way de la franchise. Un type de contrat qui assigne au joueur un rôle entre la G-League et la NBA. S’il joue principalement dans la ligue inférieure, il a droit à 50 apparitions sur la feuille de match de l’équipe NBA. La franchise peut choisir à tout moment de l’envoyer dans une des deux équipes.  C’est le contrat dont ont bénéficié Yves Pons ou Joël Ayayi l’année dernière, avec à la clé quelques rares apparitions en équipe première.

Mais donc dix jours après la signature de ce contrat précaire, la franchise de l’Oregon a annoncé la blessure de son pivot français. Sarr souffre d’une rupture partielle d’un ligament du poignet droit (scapho-lunaire). Une blessure contractée lors d’un match de pré-saison contre les Warriors. Une absence de minimum 6 semaines est annoncée, puisqu’une ré-évaluation de la blessure aura lieu à ce moment-là. Un coup dur pour le Français, qui n’avait pas connu de grosse blessure depuis son arrivée en NBA l’année dernière.

Une réelle opportunité pour des minutes

Le problème d’un joueur en two-way contract est qu’il peut être coupé à tout moment par la franchise. Sarr en a déjà fait les frais en fin de saison dernière avec le Thunder. Les Blazers pourraient tout à fait préférer donner le contrat à un joueur valide. D’autant plus que l’absence du Français pourrait durer plus que 6 semaines.

S’il est conservé, il a en tout cas une réelle chance d’avoir des minutes. Sur son poste, une hiérarchie est clairement établie : Jusuf Nurkic est le pivot titulaire, Drew Eubanks son remplaçant. Mais en cas de blessure de l’un des deux, Sarr sera directement dans la balance pour avoir du temps de jeu, étant donné la faiblesse de l’effectif à l’intérieur. Sa mobilité et son shoot extérieur (45% à 3 points l’année dernière) peuvent faire la différence. Les Blazers ont apprécié ce qu’il a montré en pré-saison. La seule inconnue reste donc l’évolution de sa blessure.

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *