Nous suivre

NBA

NBA : Ces pépites françaises qui ont tout pour être draftées dans les années à venir

Tanguy Le Jeune

Publié

le

NBA : Ces pépites françaises qui ont tout pour être draftés dans les années à venir
Basket Europe

Alors que la Draft NBA a permis à deux Français d’intégrer la NBA mercredi dernier, de nombreux espoirs sont actuellement surveillés en France par les scouts NBA. Mais alors, quelles seront les futures stars françaises à suivre le chemin de Killian Hayes et Théo Maledon ? 

Matthew Strazel – ASVEL – 18 ans

Matthew Strazel est un jeune meneur de 1m82 pour 80 kg et très prometteur. Professionnel avec l’ASVEL depuis 2019, il joue fréquemment en Euroligue avec des performances très prometteuses pour son âge. En effet, l’année dernière, il a notamment signé une performance très importante tant sur le plan personnel que collectif avec 9 pts inscrits et un 3/3 à trois points contre Baskonia dans un match très serré. Depuis, il parvient à gratter du temps de jeu avec son club et continue sa progression pour son objectif qu’est d’être drafté en NBA. En juin dernier, il a resigné avec l’ASVEL jusqu’en 2025, ce qui lui laisse le temps d’éclore avant de se présenter à la draft.

Victor Wembanyama – Nanterre – 16 ans

Impossible d’évoquer les espoirs du basket français sans parler de Victor Wembanyama. Le joueur de Nanterre mesure 2m19 pour 95 kg, à seulement 16 ans ! Un véritable géant. Il peut évoluer ailier fort ou pivot et domine déjà la raquette de part ses grandes mensurations. Il est même déjà plus grand que Rudy Gobert. Alors qu’il est encore très jeune, il a déjà joué 5 matchs d’Eurocup avec son équipe de Nanterre. Son entraineur adjoint, Philippe Da Silva, est totalement séduit par le profil de son joueur. Selon lui, « il a la tête d’un meneur de jeu, la mobilité d’un arrière et le physique d’un intérieur. Allier ces trois choses-là, c’est quasiment du jamais vu ». Cependant, il faut faire très attention aux blessures, puisqu’on connait les fragilités physiques et musculaires des joueurs ayant ces mensurations si jeune.

Victor Wembanyama

Victor Wembanyama

Ousmane Dieng – Centre Fédéral – 17 ans

À 17 ans, Ousmane Dieng impressionne déjà outre-Atlantique. En effet, le jeune arrière est déjà courtisé par des facs en NCAA, le championnat universitaire américain, dont l’Université de Duke qui est l’une des facs qui envoie le plus de joueurs en NBA. Zion Williamson, Kyrie Irving ou encore Jayson Tatum sont passés par Duke. Ce serait donc l’endroit idéal pour se montrer et continuer à progresser dans un environnement proche de celui de la NBA. Haut de 2m01 et avec une envergure de 2m13, Ousmane Dieng est déjà l’un des prospects internationaux les plus intéressants pour les futures drafts à venir. Il est d’ores et déjà comparé à Paul George alors qu’il n’a que 17 ans. C’est l’une des futures stars françaises à n’en pas douter.

Malcolm Cazalon – Mega Bemax – 19 ans

Malcolm Cazalon, 1m98 et 85 kg, est l’un des grands espoirs du basket français. Très polyvalent avec un bon shoot à 3 pts, il a tout pour plaire aux scouts NBA. Mais ses deux dernières saisons ont été compliquées en France, en Belgique, puis en Serbie où il retrouve des couleurs dans la ABA Liga. Il suit la trace de joueurs comme Timothé Luwawu-Cabarrot ou Adam Mokoka qui ont aussi évolué au Mega Bermax et qui jouent aujourd’hui en NBA. En cette saison 2020-2021, il joue en moyenne 19 minutes par match et a même intégré le 5 majeur sur ses deux derniers matchs. Il compile 7 points, 1.3 rebonds et 1.4 passes décisives de moyenne par match. Son bon début de saison témoigne d’un temps de jeu en hausse et des performances qui suivent. En poursuivant ainsi, Malcolm Cazalon pourrait très vite s’inscrire à la draft 2021, qui est son objectif principal.

Juhann Bégarin – Paris Basketball – 18 ans

Juhann Bégarin, 1m96 pour 85kg, est un meneur/arrière très prometteur. Alors qu’il évolue en Pro B avec le Paris Basketball, il impressionne par sa maturité et son talent. En Pro B, le temps de jeu, il l’a. Et en plus, il fait des stats. Cette saison, en 7 matchs toutes compétitions confondues, il est à 11 points, 4 rebonds et 2 passes décisives par match. Très attiré par la NBA, le jeune Guadeloupéen garde cependant les pieds sur terre et se dit prêt à faire ce qu’il faudra pour aller et rester en NBA. Pour beaucoup, il est considéré comme l’un des meilleurs prospects internationaux de la cuvée de draft 2021. Joueur à suivre !

Tanguy Le Jeune


Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?