Nous suivre

NBA 2023-2024

NBA : Les Cleveland Cavaliers, un échec programmé ?

Paul Lalevee

Publié le

NBA Les Cleveland Cavaliers, un échec programmé
Photo Icon Sport

NBA 2023-2024 – Menés par Donovan Mitchell, les Cleveland Cavaliers réalisent une saison régulière de haut niveau, en étant 3e de la Conférence Est. Mais réussiront-ils à se surpasser en playoffs, ou la déconvenue de l’an passé face aux New York Knicks pourrait-elle se reproduire ?

Le bilan de la saison régulière des Cleveland Cavaliers sera forcément bon. Avec 46 victoires pour 31 défaites, la franchise de l’Ohio se permet même de titiller Milwaukee et la deuxième place. Et pourtant, Orlando et New York poussent fort derrière. Les coéquipiers de Paolo Banchero ne sont qu’à une victoire de Cleveland, tout comme les Knicks, portés par Jalen Brunson. La bataille risque donc de faire rage jusqu’au tout dernier match de la saison. Un exercice qui pourrait finir en eau de boudin pour les Cavs.

Les playoffs 2023, un mauvais souvenir pour les Cavaliers

Après une saison régulière réussie pour les hommes de J.B. Bickerstaff, Cleveland retrouvait les Knicks au 1er tour des playoffs l’année dernière. Logiquement favoris, les Cavaliers se sont écroulés face à Jalen Brunson et ses coéquipiers. Donovan Mitchell, qui sortait d’une saison de calibre MVP, s’est éteint, notamment face à Josh Hart. Il avait inscrit 23 points de moyenne (meilleur scoreur de son équipe), mais seulement à 28% à 3 points. De plus, ses coéquipiers n’avaient pas été au niveau. La paire intérieure Evan MobleyJarrett Allen (9 points-7 rebonds pour le pivot) devait dominer, Mitchell Robinson (Knicks) a régné en roi dans la raquette. Tom Thibodeau avait surclassé son homologue des Cavaliers. De nombreux supporters avaient donc demandé le départ de J.B. Bickerstaff, ce que les dirigeants ont refusé. Ils ont préféré laisser le coach de 45 ans aux rênes de la franchise.

Une saison 2024 marquée par les blessures

52 matchs pour Donovan Mitchell, 53 pour Darius Garland, 45 pour Evan Mobley. Les absences se sont enchaînées pour les joueurs majeurs des Cavaliers. Donovan Mitchell a été blessé au genou puis au nez. Il joue d’ailleurs actuellement avec un masque pour protéger un nez sans doute pas remis à 100%. Alors qu’il bénéficie d’une player option pour la saison 2025-2026, Donovan Mitchell continue de maintenir le flou sur son avenir.

Darius Garland, son coéquipier du backcourt, est assez décevant cette saison. Avec 4 points de moins en moyenne par rapport à la saison dernière, le meneur réalise une saison bien loin des espérances, et de son contrat (200 millions sur 5 ans).

De son côté, Evan Mobley réalise une bonne saison (16 points, 9,7 rebonds). Mais alors qu’il avait participé à 79 rencontres l’an passé, son absence due à des blessures à la cheville a stoppé sa progression. Seul son compère de la raquette Jarrett Allen a rayonné, notamment lorsque Mobley était absent. 16,4 points, 10,5 rebonds et 1 contre, l’ancien pivot des Nets a participé à 72 rencontres sur les 77 qu’ont déjà joué les Cavs.

Qu’attendre des playoffs 2024 ?

Difficile de prévoir ce qu’il arrivera dans quelques semaines. Les Sixers viennent de voir Joel Embiid revenir dans leur effectif, après une longue blessure au genou.

À l’approche des playoffs, Miami fait toujours peur à ses adversaires. Alors, attention à la déconvenue. Le match face à Indiana le 13 avril sera extrêmement important pour les Cavaliers. Les Pacers pourraient en effet être leurs adversaires au premier tour des playoffs. D’ici là, les Cavaliers affronteront les Lakers, les Clippers, deux équipes qui continuent de se battre à l’Ouest pour les playoffs, avant de retrouver Memphis, Indiana puis Charlotte pour le dernier match de la saison.

Alors, la franchise de l’Ohio restera-t-elle à la troisième place à l’Est ? Orlando pousse derrière, mais leur résultat final dépendra des choix des Bucks (2 affrontements face à Milwaukee sur les 3 derniers matchs de la saison). Si la saison s’arrêtait aujourd’hui, Cleveland affronterait Indiana. Sur les trois premiers matchs entre les deux équipes, Indiana en a remporté 2. Mais la bande de Tyrese Haliburton et Pascal Siakam tentent de revenir sur Miami, juste devant au classement. Et dans le cas d’une série Miami-Cleveland, pas sûr que les Cavaliers en soient favoris. Enfin, New York, qui est également à une victoire des Cavs, a communiqué hier sur l’absence de Julius Randle. L’ailier-fort va se faire opérer de son épaule et sera donc absent pour les Playoffs. Mais la bande à Brunson pourrait bien jouer les trouble-fêtes sur cette fin de saison, et pourquoi pas chiper la troisième place à Cleveland.

La bulle Disney pendant le Covid, le Tour 2019, la Coupe du monde 2018. Ces trois événements majeurs sont ancrés dans ma tête de fan de sport, négativement ou positivement. Passionné de sport depuis l'enfance, j'ai décidé de mettre ma passion de l'écriture au service de cette première passion.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *