Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Les Grizzlies achèvent les Timberwolves

Joris Schamberger

Publié le

NBA Playoffs 2022 Les Grizzlies achèvent les Timberwolves

NBA 2021/2022 – Les Grizzlies et les Timberwolves sont les deux seules équipes encore en compétition dans le premier tour des playoffs. Cette série a été de loin la plus fun du premier tour. Deux jeunes équipes, deux groupes encore relativement inexpérimentés en phase finale. Cela a eu le mérite de nous offrir une série très mouvementée. Et ce game 6 n’a pas à rougir des autres en terme de spectacle.

Cette série entre Timberwolves et Grizzlies a continué de nous divertir cette nuit. À l’entame du match, Minnesota jouait sa survie dans la série. L’objectif était de forcer un match 7 à Memphis. Petite difficulté ajoutée : pas de Naz Reid pour soutenir Karl-Anthony Towns, pour cause de raisons personnelles. À Memphis, en revanche, tout le monde était frais et disponible pour mettre un terme à cette série, et partir en demi-finales contre les Golden State Warriors.

Un match à runs

Cette série aura été caricaturale d’une série entre deux jeunes groupes du début à la fin. Les deux équipes ont enchaîné les passages à vide et les gros runs pendant toute la rencontre. Ce n’est pourtant pas tellement le fait des leaders. Towns finit le match à seulement 6/19 au shoot, ce qui est peu pour un pivot. Et de l’autre côté, Ja Morant est complètement passé à coté de son match. Avec un 0/5 à 3 pts, et un piètre 4/14 au global, il a été forcé de compter sur ses lieutenants. Heureusement, les soldats Dillon Brooks et Desmond Bane ont parfaitement rempli leurs missions. Pour Desmond Bane, meilleur +/- du match (+22), il a su enfiler le dossard de meilleur scoreur de l’équipe avec 23 points au compteur.

Pour ce qui est de Dillon Brooks, on peut clairement dire que c’est le héros de Memphis ce soir. Tout d’abord défensivement, on sait ce qu’il vaut, et il a encore prouvé ce soir qu’il pouvait se défendre n’importe quel extérieur. Cette nuit, c’est Anthony Edwards qui en a fait les frais. Alors oui, il finit le match avec 30 points au compteur, mais quand on voit son premier quart-temps, on se dit que cela aurait pu être bien pire. En effet, il est avec Jaden McDaniels celui qui garde les Wolves dans le match dans une entame compliquée collectivement. Il score 16 points dès le premier quart du match. D’ailleurs, concernant McDaniels, il sort peut-être son meilleur match en carrière, que ce soit défensivement, ou au scoring. Avec ses 26 points marqués, c’est en tout cas un record en carrière qui tombe.

Minnesota craque encore

Après la mi-temps, les Wolves reviennent du vestiaire le couteau entre les dents. Collectivement, ils arrivent à profiter des trous dans la défense de Memphis pour creuser un écart allant jusqu’à 13 points. Pourtant Memphis recolle, avant, une nouvelle fois, de se faire distancer. Et tout ça seulement dans le 3e quart temps. Quand on vous disait que c’était un match à runs. Malgré tout, il y a encore 10 points d’avance pour Minnesota à l’entame du dernier quart. Mais tout le monde le sait, ces jeunes loups peuvent tout à fait gâcher cette avance. Et c’est d’ailleurs ce qu’ils vont faire, puisque Memphis arrive à nouveau à recoller au score. Et quand Dillon Brooks se fait exclure pour 6 fautes, c’est trop tard, le momentum est déjà passé chez les Grizzlies.

Il n’y a bien que McLaughlin, qui a eu des relents de Ricky Rubio cette nuit, et McDaniels, qui arrivent à empêcher le navire de sombrer en fin de match. Les trois stars, Edwards, Russel et Towns, commettent de grosses erreurs au niveau de la sélection de shoot. D’ailleurs, Russel est sanctionné pour son match catastrophique, et passe le money-time en survêtement sur le banc. Impossible de battre les soldats de Memphis dans de telles conditions.

Jaren Jackson Jr et Brandon Clarke, très forts sur tout le match, n’ont absolument pas baissé le rythme dans le dernier quart. Ils ont apporté toute leur énergie pour empêcher les Wolves de repasser devant. Cette différence d’énergie se ressent particulièrement au niveau des rebonds, puisque les Grizzlies ont pris un total de 17 rebonds offensifs, contre 6 pour les Wolves. Ce n’est pas la première fois qu’on les voit se saborder comme ça, et cette fois-ci, ce fut la fois de trop.

Félicitations à ces deux équipes qui nous ont offert une série très fun à regarder. Certes, ce ne fut pas très académique, mais le spectacle était au rendez vous. Chacun en tirera des leçons, et nul doute que ce n’est pas la dernière fois que ces deux groupes s’affrontent en playoffs. En attendant c’est bien Memphis qui s’en sort sur ce match 6 sur le score de 114 à 106.


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une