Nous suivre

NBA

NBA : Quel avenir pour Kyrie Irving la saison prochaine ?

Publié le

NBA Quel avenir pour Kyrie Irving la saison prochaine
Photo Icon Sport

NBA – Alors que la Draft NBA débute ce jeudi, les yeux des fans des Nets seront tournés dans les semaines à venir vers leur meneur star, Kyrie Irving. Le joueur a jusqu’au 29 juin pour décider s’il active sa player option à 36,5 M$, ou s’il devient agent libre. Retour sur la situation complexe d’Uncle Drew. 

Kyrie Irving n’aura pas cessé de faire parler de lui cette année. Après avoir refusé de se faire vacciner contre la Covid-19, le meneur des Brooklyn Nets a disputé seulement 29 matchs en saison régulière cette saison, quasiment tous à l’extérieur. En effet, jusqu’à la fin du mois de mars, les non-vaccinés étaient refusés à l’entrée des salles de sport à New York. Malgré son retour, les Nets n’ont pas réussi à peser en playoffs, et se sont fait balayer 4-0 face aux Boston Celtics, l’ancienne équipe d’Irving. La question se pose désormais sur ce que pourrait faire l’Américano-Australien la saison prochaine. Comme le déclare le journaliste américain Shams Charania, de nombreuses options se proposent à lui.

Prolonger l’aventure avec Durant ?

Tout d’abord, il faut rappeler que Kyrie Irving est arrivé voilà trois ans en provenance de Boston. Il avait signé un contrat de 4 ans pour 136.49 millions de dollars. La dernière année est une player option, à 36,5M$. Aux Nets depuis trois ans, il a jusqu’au 29 juin pour décider s’il active ou non cette option. Dans le cas contraire, il pourrait devenir agent libre. Cette option, que les Nets redoutent, permet à Kyrie Irving d’avoir les cartes en main et de décider de son avenir. Il pourrait choisir sa franchise, comme par exemple les Knicks ou les Wizards qui seraient intéressés par cette possibilité. Ces franchises qui pourraient donc adapter leur cap space pour le signer.

S’il active cette option, il prolongera donc d’un an chez les Nets. Les dirigeants auront donc jusqu’à l’année prochaine pour négocier une prolongation de contrat. S’il ne l’active pas, il peut très bien négocier un nouveau contrat avec sa franchise, et ainsi obtenir un salaire maximum. C’est en tout cas le scénario espéré par les dirigeants, mais selon Shams Charania, les négociations sont compliquées.

La franchise hésite à lui donner un contrat max au vu de ses nombreuses absences. En effet, le joueur n’a disputé que 103 matchs de saison régulière avec les Nets en l’espace de trois saisons. De plus, son General Manager Sean Marks a déclaré vouloir des joueurs « altruistes » et « disponibles ». Ces mots ont été perçus comme une critique indirecte d’Irving. C’est pourquoi une option serait étudiée par la direction des Nets, qui pourrait proposer un contrat adapté. 15% du salaire de Kyrie Irving serait soumis à des clauses spéciales. La structure pourrait donc prévoir de lui donner le max s’il joue un certain nombre de matchs.

Aller voir de l’autre côté de la ville ?

S’ils n’arrivent pas à trouver d’accord, alors le joueur pourrait partir libre. Ainsi, il pourrait signer en tant qu’agent libre chez de nombreuses équipes intéressées par Uncle Drew. À commencer par le voisin, les New York Knicks. Si le joueur part chez le rival de la ville, cela serait très mal vu par les supporters de Brooklyn. Mais les Knicks pourraient être une option intéressante pour le natif de Melbourne qui deviendrait alors la superstar de l’équipe.

Accompagné de Julius Randle, Evan Fournier, et RJ Barrett, le meneur de jeu pourrait permettre à la franchise de passer un cap. Toutefois, le GM des Knicks devra faire preuve de créativité, pour tenter de créer du cap space et ainsi pouvoir intégrer le meneur dans son équipe, s’il décide d’être agent libre. Une bonne opportunité pour Irving qui resterait alors dans la ville qu’il affecte.

Découvrir la Californie ?

Une nouvelle option serait pour le joueur de partir découvrir la conférence Ouest et plus particulièrement la ville de Los Angeles, puisque les deux franchises de L.A. seraient intéressées par sa venue pour former un « Big Three ». S’il souhaite signer chez les Clippers où les Lakers, compte tenu de leur situation salariale, il faudra alors qu’il signe sa player option et qu’il soit transféré ensuite. Du côté des Clippers, la situation peut aisément se négocier puisqu’ils ont de nombreux joueurs intéressants avec des contrats faciles à transférer pour les Nets.

Ainsi, Norman Powell (16,8M), Marcus Morris (16,4M), Luke Kennard (14,4M), Robert Covington (12,3M), Reggie Jackson (11,2M) et Terance Mann (1,9M) pourraient servir de monnaie d’échange. Il jouerait avec Kawhi Leonard et Paul George, mais surtout sous la houlette de son ancien coach Tyronn Lue. Ensemble, ils ont été sacrés champions NBA à Cleveland en 2016.

Du côté des Lakers, cela risque d’être plus compliqué, après l’énorme échec cette saison. Nul doute que Rob Pelinka va tenter de se débarrasser de Russell Westbrook et de sa player option à 47,5M$. Sur le papier, Irving serait très heureux de retrouver LeBron James avec qui il a été champion en 2016. Mais aussi Anthony Davis, un des meilleurs joueurs de la ligue à son poste quand il n’est pas blessé. Cependant, sur le point de vue financier, les Nets devront libérer du cap space, pour récupérer Westbrook. Au vu de ses récentes prestations ces dernières années, pas sûr que Brooklyn accepte de prendre son salaire en compte. Mais cela pourrait lui permettre de retrouver son ancien coéquipier du Thunder, Kevin Durant.


Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une