Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2020-2021

Nove Mesto : Seule au monde ou presque, Tiril Eckhoff enlève la poursuite

Avatar

Publié

le

Biathlon – Nove Mesto : notre pronostic pour la deuxième poursuite femmes
Photo Getty Images

BIATHLON – NOVE MESTO – La Norvégienne Tiril Eckhoff a remporté ce dimanche la poursuite de Nove Mesto (République Tchèque). Déjà victorieuse du sprint la veille, elle conforte, grâce à son 10ème succès de la saison, sa première place au classement général de la Coupe du monde.

Elle est royale ! Malgré trois fautes au tir (0-0-1-2), Tiril Eckhoff s’est adjugée la poursuite de Nove Mesto ce dimanche. Une 10ème victoire cette saison pour la leader du général, et un quatrième doublé sprint-poursuite sur cet exercice 2020-2021. Si Eckhoff a (un peu) flanché sur son debout, ses adversaires ont également fauté, sur un pas de tir rendu compliqué par le vent. Dixième du sprint, l’Allemande Denise Herrmann s’en sort très bien ce dimanche : elle prend la deuxième place avec une seule erreur. Troisième, Marte Olsbu Roeiseland (17/20 également) perd encore quelques points dans la course au gros globe sur sa compatriote Eckhoff.

Les Bleues (encore) mitigées malgré une Anaïs Bescond en feu

Première Française, Anaïs Bescond, seulement 26ème du sprint, se fend d’une très belle remontée pour venir décrocher un top 10 (8ème, 19/20). Anaïs Chevalier-Bouchet prend la 10ème place (16/20, 1-0-2-1). Justine Braisaz-Bouchet, 9ème du sprint samedi, passe à côté de sa course avec 7 fautes derrière la carabine (20ème), juste derrière Julia Simon, 19ème avec un 16/20, mais un excellent temps de ski. Lou Jeanmonnot, 30ème du sprint pour sa première course en Coupe du monde, se classe 35ème.

À lire aussi

Dicodusport


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?