Nous suivre

Football

Qualifications Coupe du monde 2023 : Les Bleues s’imposent contre le Pays de Galles

Publié

le

Qualifications Coupe du monde 2023 Les Bleues s'imposent contre le Pays de Galles
Photo Icon Sport

ÉLIMINATOIRES COUPE DU MONDE 2023 Pour le dernier rendez-vous de l’année, les Bleues ont continué leur carton plein avec une petite victoire par 2 à 0  face au Pays de Galles sur la pelouse du stade du Roudourou à Guingamp ce mardi soir. Kadidiatou Diani et Selma Bacha ont marqué les deux buts de l’équipe de France. 

Corinne Diacre est revenue à un 4-3-3 plus classique avec le retour des cadres Cascarino et Diani en attaque, Toletti et Geyoro au milieu, et Morroni et De Almeida en défense. Du côté du Pays de Galles (34e nation FIFA), Gemma Grainger a dû faire face à l’absence de ses deux attaquantes : Rachel Rowe et Hannah Cain.

Un bloc gallois solide et agressif en première période

D’abord, dès la première minute de jeu, Jess Fishlock est venue faire une première offensive sur le côté gauche mais son centre était facilement arrêté par Peyraud-Magnin. Deux minutes plus tard, Périsset a combiné avec Diani sur le côté droit de l’attaque française mais le centre vers Katoto est anticipé par la gardienne galloise O’Sullivan. Cette dernière a été heurtée par l’attaque tricolore. Après une belle période de possession, l’arrière gauche Morroni a réalisé deux excellents centres dans la surface galloise dont la premier avait réussi à trouver Katoto puis Toletti. Mais la frappe de cette dernière a été contré.

Puis, après une combinaison avec Périsset sur le flanc droit, Diane a centré aux 6 mètres, mais la grande Evans s’est interposée de la tête après 17 minutes de jeu. De son côté, Cascarino a réalisé un petit numéro avec un joli croché avant de réaliser un très bon centre mais Diane a raté sa tête à la 20e minute de jeu.

À la suite d’un long ballon en profondeur, Katatoto a réussi à conserver le ballon dans la surface de réparation avant de voir son centre contré au premier poteau par l’arrière garde galloise. Avant la demi-heure de jeu, De Almeida, d’une belle passe entre les lignes, a trouvé Morroni à l’entrée de la surface. La latérale gauche est parvenu à donner le ballon vers Katoto dans l’axe. L’avant-centre a enchaîné un crochet extérieur pour une frappe du gauche contrée.

Ensuite, après un petit oubli défensif français sans conséquence avec l’intervention de De Almeida, grâce à sa puissance, Diani a traversé le milieu gallois afin de trouver Cascarino sur la droite à la 36e minute de jeu. Mais son centre est intercepté en deux temps de la gardienne de Cardiff. Sur un corner bien travaillé par Périsset à gauche des cages du Pays de Galles, la Bordelaise a déposé le ballon sur Tounkara mais sa tête a terminé au-dessus du cadre.

Les Bleues ont trouvé enfin l’ouverture dans les arrêts de jeu (1-0)

Lancée par Katoto, sur un contre éclair, Delphine Cascarino a éliminé la défense galloise sur un grand pont. Puis elle a centré en retrait sur Kadidiatou Diani qui a ouvert le score du plat du pied gauche sur le 12e tir des Bleues, à la 46e minutes de la mi-temps. C’était le 16e but en sélection pour Diani en 67 sélections ! Dès l’entame de la seconde période, les Bleues ont été mettre la pression sur la défense galloise avec la percussion de Morroni notamment mais Diani a perdu le ballon.

Néanmoins, excentrée à gauche, Cascarino est revenu sur son pied droit pour une frappe enroulée mais déviée du bout des doigts par O’Sullivan en corner à la 50e minute de jeu. Par la suite, les Françaises ont continué à mettre en difficulté les Galloises sur les côtés, mais les centres ont fini dans les gants de O’Sullivan aux 53e et 55e minute. Suite à un dégagement dans l’axe par Toletti de la tête, à la 59e minute, Fishlock a réalisé une magnifique reprise de volée parfaitement équilibrée à l’entrée de la surface. Heureusement pour les filles de Corinne Diacre, Peyraud-Magnin a sorti une superbe horizontale sur sa droite pour mettre le ballon en corner.

Diacre fait alors un double changement alors que le Pays de Galles était dans une bonne période : Toletti et la jeune Bacha sont entrées en jeu au détriment de Toletti et Diani, avertie à la 58e minute. Malheureusement, les Galloises sont toujours aussi entreprenantes ! Green s’est échappée dans le dos de Tounkara mais sa frappe a trouvé le petit filet droit extérieur de la gardienne française à la 67e minute.

Des Bleues à 11 contre 10 pour les 20 dernières minutes

Déjà avertie en première mi-temps, Green est finalement expulsée suite à une semelle en retard sur le capitaine française Bilbault au milieu du terrain. Les Françaises ont manqué de rythme dans les combinaisons face au pressing gallois malgré leur infériorité numérique. Les seules solutions pour les Bleues ont été de longs ballons au-dessus de la défense. À la 81e minute de jeu, Périsset est remplacé par la revenante Griedge Mbock Bathy Nka. Mais les Bleues ont continué à se faire peur sur cette fin de match face à de courageuses galloises.

À la 87e minute, Peyraud-Magnin est passée à travers de la sortie aérienne sur un coup-franc gallois mais a fait une faute de main. Cascarino a ensuite été remplacée par Malard à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Ingle est passée devant Peyraud-Magnin mais Mbock a sauvé sur la ligne à la 89e minute après le tir d’une galloise.

Enfin, sur le contre après le poteau de Jess Fishlock après une nouvelle hésitation de la gardienne française dans le jeu aérien, Selma Bacha a doublé la mise d’une frappe somptueuse sous la transversale d’un extérieur pied gauche à la 90e minute. Elle a marqué à 21 ans son premier but en Bleu pour sa deuxième sélection.

Les Bleues ont effectué une très bonne opération dans ce groupe I en vue de la qualification pour la Coupe du monde 2023 en Nouvelle-Zélande, avec 5 points d’avance sur le Pays de Galles, malgré cette rencontre un peu décevante dans le contenu,  D’ailleurs, ces deux équipes s’affronteront pour le match retour en avril prochain en terre galloise.

 


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une