Nous suivre

Biathlon

Quentin Fillon Maillet : « Je ne veux pas rouler sur les plates-bandes de Martin Fourcade »

Publié le

Photo Icon Sport

JO PÉKIN 2022 – BIATHLON – Invité des Grandes Gueules de RMC Sport, Quentin Fillon Maillet a évoqué la comparaison avec Martin Fourcade. 

Le quintuple médaillé olympique a de nouveau été interrogé sur la comparaison avec Martin Fourcade. Et si Quentin Fillon Maillet reconnaît l’énorme apport de son aîné dans son développement en tant qu’athlète, il veut aussi écrire sa propre histoire.

La comparaison me pose problème parce qu’on est deux personnes différentes. On a évolué ensemble mais moi j’ai eu une vraie chance de rentrer dans son équipe. C’était une mine d’or pour moi de se préparer, de vivre et de concourir avec le meilleur athlète du monde. Ça a été un avantage considérable par rapport à bien d’autres nations. Ça a été extraordinaire et il a tellement apporté à moi et au biathlon français.

Mais le côté négatif, quand j’ai commencé à performer, je fais mon premier top 10, pour moi c’était exceptionnel mais Martin avait tellement banalisé l’exploit que finalement ma 10e place paraissait minable et donc ça a été assez dur à vivre ça. Maintenant je vis via mes performances, via mes rêves. Je ne veux pas rouler sur les plates-bandes de Martin parce qu’il a sa carrière et j’ai un énorme respect pour lui. Je trace ma voie et lui a tracé la sienne. Mon but de ma vie depuis que j’ai 10 ans c’est de réaliser ce que je fais aujourd’hui et donc c’est pour moi mon rêve et pas le rêve de Martin Fourcade numéro 2.

S’il remporte le classement général de la Coupe du monde, Quentin Fillon Maillet deviendra le deuxième tricolore à cumuler un gros globe de Cristal et un titre olympique… avec Martin Fourcade.

À lire aussi

Primes JO Pékin : Le jackpot pour Quentin Fillon Maillet !


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une