Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2021-2022

Relais femmes de Ruhpolding : Les Bleues s’imposent avec autorité

Publié le

Biathlon - Relais femmes de Ruhpolding Les Bleues s'imposent avec autorité
Photo Icon Sport

BIATHLON – COUPE DU MONDE À RUHPOLDING – Comme en Suède quelques semaines auparavant, les Bleues se sont largement imposées sur le relais. Elles ont franchi la ligne avec 35 secondes d’avance sur la Suède. Les Russes complètent le podium. Le relais bleu féminin s’impose  à Ruhpolding comme en 2019 et offre une première victoire en Coupe du monde à Chloé Chevalier.

À l’occasion du troisième relais femmes de la saison de Coupe du monde, l’équipe de France teste encore différentes combinaisons. Cette fois-ci, les sœurs Chevalier démarraient, Anaïs devant Chloé. Puis, cette dernière passait le relais à Justine Braisaz-Bouchet et Julia Simon concluait cette course. Anaïs Bescond a été mise au repos.

Anaïs Chevalier-Bouchet a assuré le démarrage

Au départ, la France s’est élancée parmi les 24 nations présentes sur ce relais. Comme attendu, Anaïs Chevalier-Bouchet a assuré sur le tir couché avec un 5/5. Elle ressort en tête mais les biathlètes restent encore logiquement très groupées. L’Allemagne, la Russie, l’Italie ou encore la Norvège sont encore bien dans le coup.

Arrivée pour le tir debout, la Française tombe facilement ses 4 premières cibles mais utilise deux balles de pioches pour la dernière. Elle quitte le pas de tir en 8ème position avec 15 secondes de retard sur Lisa Vittozzi (Italie) et Marte Olsbu Roeiseland (Norvège) qui ont été impressionnantes. Finalement, Anaïs Chevalier-Bouchet aura gagné de nombreuses places et a passé le relais à sa sœur en 4ème position avec 20 secondes d’écart sur la tête de course.

Excellent relais de Chloé Chevalier qui prend de l’expérience

Pour seulement son deuxième relais de la saison, Chloé Chevalier était attendue suite à sa bonne performance lors du sprint de mercredi (16ème). À l’arrivée sur le tir couché, deux nations se détachent : l’Italie de Dorothea Wierer et la Norvège de Karoline Knotten. La Française a assuré avec un parfait 5/5 sans aucune pioche. Elle ressort accompagnée de nombreuses biathlètes comme Dzinara Alimbekava (Biélorussie), Vanessa Hinz (Allemagne) ou Stina Nilsson (Suède) mais non loin de Dorothea Wierer (Italie) et Karoline Knotten (Norvège) qui mènent.

Sur le tir debout, de nombreuses filles piochent mais pas Chloé Chevalier ! La Française a assuré et cela lui permet de ressortir en 2ème position avec l’Italie, la Norvège et la Biélorussie.

La jeune biathlète tricolore a encore assuré le sans-faute pour replacer la France au top et passer le témoin à sa compatriote à seulement 4 secondes de la première position.

Justine Braisaz-Bouchet à son meilleur niveau

La troisième relayeuse tricolore, Justine Braisaz-Bouchet, est partie vite, et elle a su se placer en tête, accompagnée par Mona Brorsson (Suède) et Elena Kruchinkina (Biélorussie). Le tir est parfait pour la Française qui ressort en tête avec la Biélorusse. A nouveau, la biathlète des Saisies creuse l’écart en ski grâce à son bon niveau et arrive avec 10 secondes d’avance pour le tir debout. Lors de celui-ci, elle a besoin d’une balle de pioche mais c’est largement suffisant pour ressortir toujours en tête. À nouveau, elle a repris de l’avance en ski et a transmis le relais à la dernière relayeuse avec 13 secondes d’avance sur la Suède et 36 secondes sur la Biélorussie.

Julia Simon termine en beauté

Sereine mais dans une position compliquée, Julia Simon doit passer par une balle de pioche mais parvient à conserver un écart important sur ses poursuivantes à la sortie du tir couché. Anna Magnusson (Suède) ressort avec 16 secondes de retard alors que Anna Sola (Biélorussie) a bien craqué et doit passer sur l’anneau de pénalité. Sur le tir debout, la Française est éclatante avec un 5/5 rapide et maîtrisé ! Plus aucune inquiétude pour la victoire puisqu’elle ressort avec 40 secondes d’avance sur la Suédoise. Cette dernière aussi a assuré la deuxième avec quasiment le même écart sur Kristina Reztsova (Russie). La Française a franchi l’arrivée avec le drapeau tricolore qui conclut une course exceptionnelle !

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une