Nous suivre

Rugby à XIII

Super League : St Helens brise le rêve des Dragons Catalans

Publié

le

Photo Icon Sport

RUGBY À XIII – Au terme d’une grande finale serrée et engagée, St Helens a conservé son titre de champion de Super League en battant les Dragons Catalans en finale (10-12).

Ce n’est pas passé loin… Mais c’est St Helens qui ramène la coupe à la maison. Et pourtant, les Dragons Catalans y ont cru longtemps. Le premier acte a été très viril et les deux équipes se sont rendu coup pour coup. Parfois même les coups les plus bas, comme cette gifle de Mata’utia sur Maloney en début de match qui a échappé à la vigilance des arbitres.

Bien que très intense, la première période a été assez fermée en termes de jeu. Les Dragons ont ouvert le score sur pénalité par Maloney à la 9’ (2-0). Moins de 5 minutes plus tard, St Helens réplique par un essai du centre Kevin Naiqama. Lachlan Coote a raté la transformation, mais se rattrapera par une pénalité à la 22’, pour permettre à son équipe de creuser l’écart (6-2). Une nouvelle pénalité de Maloney à la demi-heure de jeu a permis aux Dragons de rester au contact (4-6). Plus rien ne sera marqué jusqu’à la mi-temps.

Kevin Naiqama, bourreau des Dragons.

Toujours aussi indisciplinés, les Saints de St Helens se retrouveront rapidement avec un joueur de moins. L’ailier Tommy Makinson écopant d’un jaune logique pour un plaquage haut sur Fouad Yaha qui filait à l’essai (47’). Boostés par leur supériorité numérique, les Dragons ont inscrit leur seul essai de cette finale par Mike McMeeken (49’). Maloney transforme et les Dragons prennent l’avantage pour la première fois du match (10-6). Alors que les Catalans filaient vers leur premier titre, un homme est venu briser ce rêve : Kevin Naiqama. Déjà marqueur lors du premier acte, le Fidjien a récidivé à la 65’. Lachlan Coote transforme et redonne l’avantage à son équipe (10-12).

Malgré une grosse pression des Dragons lors du dernier quart d’heure, les Saints ont tenu bon. Dommage pour les Dragons Catalans qui ne sont pas passés loin. Mais difficile de reprocher quoi que ce soit aux joueurs, qui ont montré un engagement et un courage à toute épreuve.


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une