Nous suivre

Tennis de table

Tennis de table : Les Bleus commencent bien contre le Danemark aux Mondiaux par équipes

Sébastien Gente

Publié le

Tennis de table Les Bleus commencent bien contre le Danemark aux Mondiaux par équipes
Photo WTT

CHAMPIONNATS DU MONDE PAR ÉQUIPES DE TENNIS DE TABLE 2024 – Bon démarrage pour les Bleus, qui ont maîtrisé leur première rencontre face au Danemark.

Quart de finalistes lors de la dernière édition en 2022, les Bleus du ping ambitionnaient de faire au moins aussi bien pour les Championnats du monde par équipes, en Corée du Sud, à Busan. La poule était largement abordable pour passer en 8e, mais encore fallait-il faire preuve de sérieux. D’autant que les Français commençaient sans doute par le plat de résistance, le Danemark.

Les frères Lebrun à la rescousse

En bon leader, Félix Lebrun a ouvert les hostilités. Mais contre Jonathan Groth, ancien médaillé aux Jeux Européens et au Top 16, le Tricolore a failli subir une grosse déconvenue. Menant aisément, il a gaspillé plusieurs balles de match dans la troisième manche et s’est laissé entraîner dans un 5e set dont il est heureusement sorti victorieux (11-7, 11-5, 16-18, 8-11, 11-6). Dans la foulée, Simon Gauzy est lui aussi passé proche de créer la surprise contre le n°1 danois Anders Lind, ne s’inclinant qu’au bout du 5e set après avoir mené deux manches à une (9-11, 11-7, 8-11, 11-8, 11-9).


Heureusement, la densité française a fait la différence. L’écart de niveau était bien trop important entre Alexis Lebrun et Tobias Rasmussen, et le Tricolore en a profité pour s’assurer un succès confortable (11-6, 11-5, 11-2). La première balle de match était donc dans les mains de Félix Lebrun. Contre Anders Lind, le n°6 mondial a assumé son statut et remporté un succès (12-10, 11-6, 11-6) éclatant qui lance sa compétition et celle de l’équipe de France, lauréate 3-1 et qui prend la tête avant le match contre l’Algérie, qui devrait être une formalité.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *