Nous suivre

Rugby à XV

Test-match rugby : Les Bleues logiquement battues en Italie

Sébastien Gente

Publié le

Test-match rugby Les Bleues logiquement battues en Italie
Photo Icon Sport

RUGBY FÉMININ – Pour leur deuxième affrontement en moins d’une semaine, la France et l’Italie ont livré un match rythmé, dans lequel les Transalpines ont fini par prendre l’avantage en fin de partie (26-19). Défaite embarrassante pour les Bleues, à quelques encablures de la Coupe du monde. 

Après un premier succès peu convaincant sur l’Italie le weekend dernier, les Bleues faisaient le voyage inverse pour le dernier match avant l’annonce de la liste des sélectionnées pour la prochaine Coupe du monde, prévue lundi. Ainsi, le staff avait procédé à plusieurs changements pour revoir le maximum de joueuses possible avant de prendre une décision.

Un bon départ malheureusement gâché

D’entrée de jeu, les Bleues veulent se montrer, et mettent un maximum de pression sur la défense italienne. Ce qui débouche sur un essai en force de Madoussou Fall (8ème). S’en est suivie une phase de domination stérile, jusqu’au deuxième essai des Bleues, signé Romane Ménager, qui a ainsi fêté dignement sa 50ème sélection en concrétisant le travail d’une mêlée dominatrice. Néanmoins, les Françaises se sont relâchées par la suite, encaissant coup sur coup deux essais par Melissa Bettoni, puis Michela Sillari. Ainsi, les Bleues ne menaient que 14-12 à la pause.

Les Bleues méritent leur défaite

La furia italienne a tout emporté en début de seconde période. Après avoir volé un ballon en touche, les Transalpines ont acculé les Bleues sur leur ligne jusqu’à trouver la faille par Vittoria Ostuni Minuzzi (19-14, 46ème). Passées devant, les Italiennes ne ralentissent pas pour autant, et sont proches de marquer un quatrième essai, refusé pour un minuscule en-avant. Pire encore, la maître à jouer Laure Sansus, à peine entrée en jeu, est sortie rapidement sur blessure.

Le staff français a alors fait rentrer plusieurs joueuses d’expérience pour tenter de relancer la machine. Une stratégie payante, puisque les Bleues ont fini par trouver la faille en bout de ligne par Mélissande Llorens (19-19, 70ème). Personne ne voulait se quitter sur un nul, surtout les Italiennes, qui ont remis les gaz et la pression, jusqu’à obtenir un essai de pénalité suite à un en-avant volontaire de Lina Queyroi, doublé d’un carton jaune (26-19, 75ème). Le score n’évoluera plus, et les Italiennes décrochent un succès de prestige amplement mérité. Ce revers fait désordre pour les Bleues, et tempère quelque peu leurs ambitions à l’aube de la prochaine Coupe du monde (8 octobre – 12 novembre).

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *