Nous suivre

Top 14 2022-2023

Top 14 (J1) : La Rochelle reste solide pour dominer Montpellier

Sébastien Gente

Publié le

Top 14 (J1) La Rochelle reste solide pour dominer Montpellier
Photo Icon Sport

TOP 14 2022/2023 – Dans un match d’un niveau très moyen, mais qui s’est décanté vers la fin, La Rochelle a finalement dompté Montpellier (26-22) et débute sa saison par un succès à domicile.

La première journée nous offrait d’entrée un véritable choc au sommet. Dans le coin droit, le Stade Rochelais, champion d’Europe. Après avoir enfin décroché le Graal sur le continent, les Maritimes n’ont qu’un objectif cette saison : le Bouclier de Brennus. Ce dernier est la propriété du Montpellier HR, dans le coin gauche. L’occasion était donnée d’emblée de voir si les Héraultais avaient digéré leur titre historique de la saison passée. On attendait donc que cette rencontre en prime time fasse des étincelles.

Duel de buteurs

Les locaux mettent d’entrée une forte pression, ce qui offre à Antoine Hastoy ses premiers points en Jaune et Noir (3ème). Ce dernier rallonge la sauce quelques instants plus tard, récompensant le bon travail des avants. Puis il en remet une, après un essai refusé à Dillyn Leyds, pour permettre aux siens de mener 9-0 avant le quart d’heure de jeu.

Les Montpelliérains finissent par mettre le nez à la fenêtre, et Louis Carbonel, après un premier échec, ouvre enfin le compteur du MHR (22ème). Mais la majorité des fautes sont Héraultaises, et Hastoy est quasi-parfait au pied. Mais globalement, cette première mi-temps, malgré quelques velléités, est décevante. Montpellier termine toutefois mieux, et Carbonel passe deux nouveaux coups de pied pour laisser les siens dans le coup à la pause (Mi-temps : 12-9).

De justesse, les Maritimes s’imposent

À force d’insister, les Rochelais vont faire craquer la défense adverse. Après de multiples temps de jeu, c’est Dillyn Leyds qui venge son essai refusé de première période, en aplatissant le premier essai de la partie (19-12, 56ème). Montpellier semble à ce moment au bord de la rupture.

C’est à ce moment-là que le MHR repart de l’avant. Après une nouvelle pénalité de Carbonel, les Héraultais finissent par frapper au cœur, et c’est Clément Doumenc qui concrétise les efforts des visiteurs (19-22, 67ème).  La Rochelle accule alors les Héraultais sur la ligne. Ces derniers multiplient les fautes, et Monsieur Reynal n’a aucun autre choix que d’accorder un essai de pénalité qui évite une désillusion à La Rochelle. Les champions d’Europe commencent par un succès, mais la route est longue vers le Brennus.

À lire aussi

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *