Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 (J15) : Un LOU à réaction vient à bout de La Rochelle

Louis Bouchardon

Publié le

Top 14 (J15) Un LOU à réaction vient à bout de La Rochelle
Photo Icon Sport

TOP 14 2023/2024 – Au terme d’une rencontre rythmée, le LOU Rugby est venu à bout du Stade Rochelais, 28-17. Menés à la pause, les Lyonnais ont su remonter leur retard en dominant le second acte. 

En ouverture de la 15e journée de Top 14, le LOU Rugby (12e, 24 points) reçoit le Stade Rochelais (8e, 35 points). En cette période de doublons, les Maritimes se déplacent dans le Rhône sans ses internationaux et sans plusieurs joueurs laissés au repos. De son côté, le LOU doit absolument sortir la tête de l’eau et se donner de l’air sur la zone rouge. À domicile, les Lyonnais n’ont plus le droit à l’erreur au risque de vivre une fin de saison délicate.

Tempo élevé à Gerland

Sur la pelouse synthétique du stade Gerland, le rythme de la rencontre démarre sur les chapeaux de roues. Malgré une grosse entame lyonnaise, les visiteurs sont les premiers à frapper. Derrière une touche dans les 22 mètres adverses, la combinaison entre le lanceur, Quentin Lespiaucq, et Yoan Tanga trompe la vigilance des locaux et ce dernier inscrit le premier essai de la rencontre. Hugo Reus toujours aussi précis, transforme en coin (0-7, 9e).

Déterminés, les Rhodaniens montrent les crocs et gagnent les collisions. Paddy Jackson récompense un beau travail de sa mêlée pour réduire le score (3-7, 14e). Les offensives du LOU sont vaines, alors qu’à l’inverse, les Rochelais sont pragmatiques. Grâce à du jeu dans l’axe et des passes après contact, les Maritimes se rapprochent de l’en-but adverse. Une longue séquence conclut par le talonneur, Quentin Lespiaucq (3-14, 20e). Clinique.

Mais à force de dominer, le LOU finit par se payer. Semi Radradra, très actif comme à son habitude, traverse le rideau défensif rochelais puis transmet à Baptiste Couilloud qui n’a plus qu’à aplatir entre les perches (10-14, 27e). Une juste récompense. Mais le Stade Rochelais, à l’extérieur, prend les points sur chacune de ses opportunités. Et le jeune Hugo Reus, punit l’indiscipline lyonnaise (10-17, 33e). La Rochelle finit bien ce premier acte et vire devant à la pause avec un avantage de sept points. Tout reste à faire.

Le LOU montre les crocs

Avec deux petits points d’avance sur le barragiste Oyonnax (13e), le LOU Rugby doit réagir à domicile et pousse dès l’entame du second acte. Paddy Jackson marque d’abord trois points sur pénalité (13-17, 42e). Intervient ensuite un exploit de Baptiste Couilloud. En patron, le demi de mêlée dépose la défense adverse au bord du ruck. Une belle valise dans le jargon rugbystique, conclut en vitesse. Avec la transformation en coin de Paddy Jackson, LOU Rugby est devant; pour la première fois du match (20-17, 47e) et ne lâchera plus le score. L’ouvreur irlandais, en grande réussite au pied, poursuit son sans faute et ajoute trois points supplémentaires au tableau d’affichage (23-17, 57e). 

La rencontre garde son rythme élevé. La Rochelle est tout proche d’inscrire un essai, mais Jules Favre commet une erreur juste avant d’aplatir. Les visiteurs connaissent un temps fort et à un quart d’heure du terme, l’issue de la rencontre n’a toujours pas livré son verdict. Le LOU Rugby fait le dos rond et tient bon sur sa ligne. Et une contre-attaque est amorcée par Monty Ioane. L’ailier italien remonte le terrain et donne de l’air au LOU Rugby. 

Le jeune Simeli Daunivucu est pris par la patrouille et les Lyonnais récupèrent une pénalité proche de la ligne. Sur la pénaltouche qui suit, un maul des locaux termine à dame. Yanis Charcosset permet à son équipe de prendre un peu d’air grâce à un bel effort collectif (28-17, 74e). Les Lyonnais tiennent un précieux succès dans leur quête du maintien et s’imposent 28 à 17.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *