Nous suivre

Top 14 2023-2024

Top 14 (J20) : L’USAP déroule face à Castres, La Rochelle se fait peur face à Oyonnax

Théo Alleaume

Publié le

Top 14 (J20) L'USAP déroule face à Castres, La Rochelle se fait peur face à Oyonnax
Photo Icon Sport

TOP 14 2023/2024 – Perpignan a régalé Aimé Giral, Oyonnax peut se mordre les doigts, le LOU résiste aux Bordelais : le résumé du multiplex de la 20ème journée de Top 14.

Le LOU aura subi dans le second acte face à l’UBB

Équilibrée durant près de vingt minutes, le LOU se montre bien plus mordant que son adversaire dans le reste de la première période. Une grosse défense et une efficacité clinique près des lignes bordelaises leur permet de marquer trois essais dans le premier acte (17-3, 40’). Les Bordelais affichent un visage complètement différent de la rencontre face à Toulouse ; subissant les vagues lyonnaises et perdant bien trop de ballons, l’UBB balbutie son rugby.

Mais les intentions bordelaises sont revues à la hausse et ce sont eux qui frappent les premiers dans ce second acte, avec leur premier essai, signé Pete Samu (17-10, 45’). L’UBB est tout près par deux fois, mais voit les essais de Tambwe et de Samu être refusés à la vidéo. Les Lyonnais plient, mais ne rompent pas sous les assauts bordelais. Récompensés pour leur engagement défensif, une dernière interception de Paddy Jackson va assurer l’essai de la victoire, signé Davit Niniashvili (27-10, score final).

Le Racing assure face à des Clermontois en manque de réalisme

Les locaux ont démarré très fort leur rencontre avec un essai quasi immédiat d’Henry Arundell, qui ferait presque oublier la blessure de Nolan Le Garrec (5-0, 4’). Prenant les devants, malgré la grosse pression des Auvergnats, le Racing conserve son avance, grâce à un très bon Tristan Tedder (18-10, 40’).

Encaissant un nouveau coup dur, avec la blessure d’Antoine Gibert, les locaux peuvent remercier les fautes de main clermontoises. Juan Imhoff fait le jeu des Franciliens et va s’offrir le dernier essai de sa carrière, sur la pelouse du Racing (26-10, score final). 

Les Oyomen tout près d’un succès de prestige face aux Rochelais

Entame très solide des locaux, qui ont profité de la réception d’Oyonnax, lanterne rouge de ce championnat, pour rendre une copie plus que propre. En réussite et se retrouvant en double supériorité numérique, les hommes de Ronan O’Gara inscrivent quatre essais en quarante minutes et survolent les débats (28-0, 40’).

Mais le vent tourne vite en défaveur du champion d’Europe. Les esprits rochelais semblent être restés aux vestiaires. Sentant le bon coup, Oyonnax inscrit non pas un, non pas deux mais bien trois essais en trente minutes, l’espoir d’une victoire de prestige en ligne de mire (28-21, 63’). Souffrants mais pas à terre, Oscar Jégou et Simeli Daunivucu vont venir soulager Marcel-Deflandre en fin de rencontre (40-21, score final).

Perpignan fait le show face à Castres

Malgré une petite incursion dans l’en-but catalan, le CO n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent tandis que les bleus et jaunes régalent à Aimé Giral. Un doublé de Veredamu permet à l’USAP de se mettre sur de bons rails (17-7, 40’).

Perpignan débute sa seconde période avec deux essais, pratiquement coup sur coup. Le CO est sonné, tandis que l’USAP déroule, ne se montrant pas rassasiée (29-7, 45’). Sonnés puis KO, les visiteurs ne voient pas le jour dans cette fin de rencontre, encaissant pas moins de 4 essais en une période. Avec Jake McIntyre en fer de lance, Perpignan atomise Castres, malgré un essai en fin de rencontre (43-12, score final).

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *