Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 (J21) : Le Stade Rochelais frappe un grand coup à Bordeaux-Bègles

François Maleysson

Publié le

Top 14 (J21) Le Stade Rochelais frappe un grand coup à Bordeaux-Bègles
Photo Icon Sport

TOP 14 2022/2023Dans un derby de l’Atlantique qui n’a pas tenu toutes ses promesses, c’est bien La Rochelle qui est venue s’imposer au Matmut Atlantique (6-36). Supérieurs dans tous les compartiments du jeu, les champions d’Europe n’ont pas eu besoin de forcer leur talent pour vaincre des Bordelais bien trop indisciplinés et sans idées.

Ce soir, l’UBB accueillait le Stade Rochelais dans un Matmut Atlantique à guichets fermés. Deux équipes, mais un seul objectif : la victoire. Alors que les Bordelais espéraient conforter leur place dans le Top 6, les hommes de Ronan O’Gara souhaitaient, eux, consolider leur deuxième position.

Premier round rochelais

Dans un match qui sentait les phases finales et la poudre, les locaux n’ont pas attendu pour ouvrir le score par la botte de Maxime Lucu. Mais dans un rôle de buteur qu’il connaît peu, Jules Favre n’a pas tardé à répondre (3-3, 5’). Ulupano Seuteni croyait avoir inscrit un premier essai, finalement refusé pour un mauvais geste de Will Skelton qui écopa en plus d’un carton jaune (16’). Mais pas grisés par leur infériorité numérique, et bien aidés par une charnière adverse peu en réussite, les bagnards ont continué d’attaquer. Provoquant les fautes des locaux et un carton jaune contre l’international Sipiliti Falatea.

Ainsi, après une nouvelle faute des Bordelais, le buteur du soir ne se faisait pas prier pour ajouter trois points (3-6, 28’). Beaucoup trop indisciplinés, les locaux laissaient même Jules Favre alourdir la marque, avant de revenir grâce à Maxime Lucu, 6 à 9 à la pause. Après un rude combat et malgré une grosse domination, les Rochelais ne menaient que de trois points au moment de rentrer aux vestiaires.

La Rochelle par K.O

Les Rochelais sont revenus sur la pelouse avec les mêmes intentions qu’en première période, mais avec plus de réussite. Après une grosse mêlée, c’est Levani Botia qui aplatissait en force (6-16, 50’). Alors que les locaux semblaient retrouver leurs esprits, le carton jaune reçu par Vadim Colibas, pour un jeu déloyal, eut l’effet d’un coup de massue. Après deux nouvelles pénalités de Favre (6-22 60’), les Bordelais parurent lâcher les armes.

La Rochelle profitait alors de l’occasion et d’une large avance pour permettre à Matthias Haddad d’effectuer son retour à la compétition et à Hugo Reus, international chez les jeunes, de fêter ses premières minutes en Top 14. Quelques minutes plus tard, c’est Joel Sclavi qui est venu inscrire le deuxième essai des siens (6-29, 73’). Après une magnifique course de Hugo Reus, Pierre Boudehent plongea pour aplatir en coin (6-36, 78’).

Les deux équipes n’ont pas boxé dans la même catégorie ce soir. Les Rochelais, sans être brillants, ont imposé leur jeu à des Bordelais impuissants et indisciplinés. L’UBB n’a pas saisi l’occasion d’accrocher le wagon de tête. Ce succès bonifié est un excellent résultat pour les hommes de Ronan O’Gara qui sécurisent leur deuxième place au classement et mettent à distance leur adversaire du soir.

À lire aussi

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *