Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 (J21) : L’UBB surclasse Clermont et se replace dans le top 6

Etienne Goursaud

Publié le

Top 14 (J21) L'UBB surclasse Clermont et se replace dans le Top 6
Photo Icon Sport

TOP 14 2023-2024 – Dans un match à sens unique, Bordeaux-Bègles a infligé une grosse défaite à Clermont (41-7), s’offrant le bonus. Les Bordelais ont profité d’un début de second acte canon, avec un 21-0 en dix minutes, pour plier le match.

L’UBB se replace

Faute de Coupe d’Europe et cette cruelle élimination il y a une semaine, l’UBB s’est passée les nerfs en Top 14. En particulier sur des Clermontois, balayés à Chaban-Delmas (41-7). Que la qualification en Challenge Cup n’aura pas sauvé de la débâcle. Destins croisés entre ces deux équipes. Entre des Bordelais qui reprennent une place dans le top 6, avec cette victoire et qui peuvent plus que jamais croire en une nouvelle qualification en phase finale. Et des Clermontois, qui viennent sans doute de dire adieu à ce top 6. Désormais à dix points de La Rochelle. Et ce n’est pas en cinq matchs qu’on comble des lacunes qui courent depuis bien trop longtemps en championnat.

Ce fut une démonstration ce soir à Bordeaux. Entre une puissante équipe bordelaise et des Clermontois, dont le bon début de match n’a pas réussi à masquer les faiblesses. Un bon début de match stérile. Et la première pique de Maxime Lucu sonnait comme un avertissement (3-0, 14e). Bordeaux était prêt à la charge. Le mur clermontois se fissurera une première fois, sur un exploit individuel de Ben Tapuai, qui bat deux défenseurs et file en terre promise (10-0, 24e). Une première pierre de la démonstration. L’UBB rentre aux vestiaires avec un 13-0. Pour mieux reprendre son souffle.

L’UBB inflige un 21-0 à l’ASM en 10 minutes

Et pulvériser Clermont au terme de dix minutes de folie. Trois essais pour mettre l’ASM au tapis. Ou au supplice. Deux essais d’une aile à l’autre, qui propulsent d’abord Damian Penaud dans l’en-but (46e), puis Madosh Tambwe (51e). Le coup de grâce vient d’une inspiration au pied de Matthieu Jalibert, pour un Damian Penaud impitoyable envers son ancien club et qui s’offre le doublé. Ses 9e et 10e essais de la saison, pour s’installer sur le podium des meilleurs marqueurs d’essais du championnat. Et dire qu’il a manqué des matchs, Coupe du monde et 6 Nations oblige. En 10 minutes, l’UBB inflige un 21-0 en forme de KO à l’ASM. Et peut se permettre de faire des rotations à l’heure de jeu.

Et pourtant, si le score est impitoyable, Clermont n’a pas totalement démérité. Mais leur indiscipline (10 pénalités concédées) a coûté cher. Comme leur stérilité. Ils ont eu le ballon (45 %, mais plus de passes que les Bordelais à l’heure de jeu). À l’inverse des Girondins beaucoup plus tranchants. Et qui percent trop facilement la défense adverse. Ils auraient pu, sans quelques maladresses, enfoncer encore plus le clou. Comme Louis Bielle-Biarrey, qui voit son essai logiquement refusé (71e).

Pour les Auvergnats, il faut désormais regarder derrière. Et remercier Pau de ne pas avoir cédé à domicile contre Montpellier. Cela laisse quatre points d’avance pour l’ASM sur le barragiste provisoire, le MHR. Tout le paradoxe de cette équipe, qui peut encore être championne d’Europe. Mais qui peut aussi craindre de lutter pour sa survie jusqu’au bout de la saison. Les Auvergnats peuvent s’appuyer sur une petite réaction d’orgueil et une belle séquence, qui a propulsé Yohan Beheregaray dans l’en-but (34-7, 74e). C’est le point noir Bordelais, qui aurait pu perdre son bonus. Il a fallu un retour monumental de Louis Bielle-Biarrey sur Baptiste Jauneau. Ironie du sort, sur le contre, Damian Penaud scelle la partie (41-7). Avertissant sans frais.

 

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *