Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 (J24) : La jeunesse du Stade Toulousain enfonce Montpellier

Flo Ostermann

Publié le

Top 14 (J24) La jeunesse du Stade Toulousain enfonce Montpellier
Photo Icon Sport

TOP 14 2023-2024 – Avec une équipe fortement remaniée, le Stade Toulousain est allé décrocher un succès probant sur la pelouse de Montpellier (22-29), en ouverture de la 24ème journée de Top 14.

Montpellier, qui fonce tout droit vers un barrage contre le finaliste malheureux de Pro D2, recevait ce samedi, en ouverture de la 24ème journée de Top 14, un Stade Toulousain sensiblement remanié. Et pour cause, les Stadistes disputent samedi prochain la finale de la Champions Cup. Ainsi, c’est la jeunesse toulousaine qui était à l’œuvre sur la pelouse du GGL Stadium.

Toulouse marche sur Montpellier durant la première demi-heure

Sous pression, les Héraultais auront grandement souffert au cours des trente premières minutes. En face, des Toulousains décomplexés ont envoyé du jeu. Quatre essais en trente minutes, signés Mathis Castro-Ferreira et Setareki Bituniyata, tous deux auteurs d’un doublé (5′ et 26′ pour le premier cité, 16′ et 30′ pour le second mentionné). Entre temps, le MHR aura aperçu une courte éclaircie, en répondant au premier essai haut-garonnais, grâce à une réalisation de George Bridge en bout de ligne (8′), suite à un coup de pied parfaitement exécuté par Léo Coly.

Les dix dernières minutes du premier acte sont à l’avantage des locaux. Indisciplinés, les Rouge et Noir se font punir à deux reprises, à chaque fois par le demi de mêlée sud-africain Cobus Reinach (32′ et 40′). À la pause, Montpellier a refait une grosse partie de son retard et pointe à quatre points (22-26). Mais cette première période aura, une fois de plus, mis en exergue les failles montpelliéraines.

Le Stade Toulousain résiste

La seconde mi-temps sera beaucoup moins enlevée que la première. La possession est toulousaine, mais le score n’évolue pas. Côté montpelliérain, l’impuissance règne. Il faut attendre l’heure de jeu pour voir le MHR se déployer et se montrer dangereux dans le camp des visiteurs. Sur une contre-attaque, Setareki Bituniyata se rend coupable d’un croche-patte involontaire, mais tout de même répréhensible. Carton jaune pour l’ailier stadiste. Mais durant ces dix minutes en supériorité numérique, les Cistes n’en profitent pas. Pire, Baptiste Germain ajoute trois points en faveur du Stade Toulousain (22-29, 66′).

Finalement, solide défensivement, Toulouse ne sera pas revu par Montpellier. Les Haut-Garonnais s’imposent 22-29 et décrochent un quatrième succès en déplacement cette saison. Pour les Montpelliérains, cette défaite à 0 point est une catastrophe. Avec sa victoire face au Racing 92 en fin de journée (20-14), le LOU envoie le MHR en access match, face au perdant de la finale de Pro D2. Terrible déclassement pour le champion de France 2022.

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *