Nous suivre

Top 14 2023-2024

Top 14 (J26) : Le Racing 92 sauve sa 6e place, le Stade Français 2e, le résumé du multirugby

Etienne Goursaud

Publié le

Top 14 (J25) Le Racing sauve sa peau et sa 6e place, le Stade Français 2e, le résumé du multirugby
Photo Icon Sport

TOP 14 2023-2024 – Le Racing 92, défait, mais bonifié à La Rochelle (24-19) réussit à sauver la 6e place, malgré une victoire de Castres à Bayonne (17-28). L’USAP battu à Pau (36-24), rate le coche, comme Pau pour la Champions Cup. Les Rochelais seront 5e de Top 14, tandis que le Stade Français, tombeur de Toulon (23-20), dans l’autre choc, reste 2e et qualifié directement en demies. Clermont termine 8e et se qualifie en Champions Cup.

Ça y est ! Le Top 14 a livré son verdict ce samedi soir. Au terme d’un ultime multirugby avec les 14 équipes qui ont joué en même temps. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les équipes se sont lâchées dans ce dernier match. Exit la discipline tactique et place aux essais en pagaille. Des essais, mais aussi des rebondissements jusque dans les dernières secondes de ce championnat. Qui aura été passionnant jusqu’au bout.

Incroyable Castrais

Et on attendait avec impatience la lutte pour le Top 6 ce soir. Elle a aussi livré son verdict. Finalement, on n’aura pas de changement de position. La Rochelle reste 5e, et le Racing reste 6e, malgré d’incroyables Castrais. Sans briller et malgré deux essais des emblématiques Dillyn Leyds et Tawera Kerr-Barlow dans le 1ᵉʳ acte. Qui ont, un temps, laissé penser à une balade à Marcel Deflandre. Mais, à coup de pénalités, les Racingmen, toujours redoutables en déplacement, ont fait placer la menace jusqu’au bout sur les Maritimes. Avant de craquer en fin de 2e mi-temps, puis d’arracher le bonus défensif à deux minutes du terme.

Le Racing vaincu, et qui sauve finalement sa peau en vue de la phase finale. Malgré Castres qui a réalisé un authentique exploit à Bayonne, dans des conditions dantesques à Jean Dauger. Les Tarnais ont fait tomber la foudre à Bayonne. Pourtant, les locaux ont mené 17-6 à la mi-temps. Mais, avec deux essais dans le second acte, les Castrais, habitués à ce genre de remontées en dernière journée de Top 14, ont fait plier les Basques. Dans un incroyable scénario. Avec pas moins de trois essais inscrits. Malheureusement pour eux, ce 28-17 aura été insuffisant. Il aura manqué deux minutes du côté de La Rochelle.

Perpignan, battu à Pau (36-24), aurait pu finir devant les Castrais. L’USAP peut avoir de gros regrets. Pendant une demi-heure, les Catalans ont été malmenés par des Palois impressionnants. Qui ont mené 21-0, avec notamment les jeunes Théo Attissogbé et Émilien Gailleton qui ont inscrit leur essai. Mais, à l’image de leur saison, les Catalans ont fait preuve de cœur et de courage. Revenant à 4 points. Mais finalement, l’effort a été trop violent et ils ont craqué dans le final. Mais quelle saison de Perpignan.

Le Stade Français en demies

Autre match intéressant de la soirée, le choc Stade Français contre Toulon. Avec la 2e place en jeu. Une deuxième place qui sera conservée par des Parisiens qui auront été solides, à l’image de leur saison. Face à des Toulonnais qui ont gâché trop de munitions ce samedi soir. Malgré une fin de match tendue, où les Toulonnais sont revenus à trois points (23-20). Ce fut tendu, mais c’est une belle récompense pour les Parisiens, qui ont souvent su gagner dans ces matchs compliqués. Et qui ne seront pas faciles à prendre en demi-finale. Les Toulonnais recevront La Rochelle en barrages.

Comme l’UBB, qui s’est baladée contre Oyonnax (40-7). Les Bordelais menaient déjà 33-7 à la mi-temps. Et ne se seront fait peur qu’à aucun moment. Toulouse, leader, a joué une bonne première mi-temps à Lyon, avant de s’écrouler, il faut le dire, avec une équipe remaniée. Battu (40-28). Clermont accède à la Champions Cup, avec leur succès bonifié contre Montpellier (52-15). Une belle récompense pour les Clermontois, qui ont réalisé une fin de saison solide. Et qui peuvent capitaliser à l’avenir. Place aux phases finales, mais aussi à l’acces match pour le maintien, entre Montpellier et Grenoble, défait plus tôt dans la soirée par Vannes, qui accède au Top 14.

 

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *