Nous suivre

Actualités

Top 14 : le Stade Toulousain vise les deux premières places

Publié

le

Deuxième du Top 14 à un petit point du Racing 92, Toulouse se rend cet après-midi (16h45) sur la pelouse du Stade Français pour le compte de la 22ème journée, avec la ferme intention de grappiller une place, histoire de rester à l’affût de la qualification directe pour le dernier carré. Ugo Mola et ses hommes ont des raisons d’y croire. 

Enchaîner à Paris

Face à un Stade Français mal en point cette saison et à la lutte pour le maintien, les Toulousains tenteront d’engranger de la confiance, mais aussi et surtout des points avant un menu copieux pour le sprint final et les quatre dernières journées ; les « Rouge et Noir » se déplaceront chez le voisin castrais pour un derby bouillant, avant de recevoir le Racing et La Rochelle et de se rendre en Auvergne pour y affronter le champion de France en titre, Clermont. Un programme gargantuesque en somme. Mais avant cela, il faudra donc se défaire des Parisiens, 12èmes et hors du coup cette saison. Les joueurs de la capitale, qui restent sur une victoire à domicile face à Castres et un derby encourageant face au Racing, seront très durs à prendre, comme le confiait cette semaine le troisième ligne toulousain Gillian Galan :  « le Stade Français est une bête blessée, et on sait qu’une bête blessée est toujours plus dangereuse. » Les Stadistes sont méfiants. Quoi de plus normal quand on sait que le Top 14 est totalement fou.

Un collectif retrouvé mais encore fragile

Troisième meilleure attaque du championnat, les joueurs de la ville rose sont allés à dame à 64 reprises en 21 journées, soit 11 essais de plus que toute la saison dernière. Une jeu plus huilé donc, et une prise de conscience collective, comme l’affirme Ugo Mola : « Au final, on se rend compte que dès qu’on met de la vitesse et qu’on déplace le jeu, on joue bien. » Le technicien toulousain ne s’y trompe pas, quand Toulouse lâche les chevaux, les défenses adverses ont beaucoup de mal à faire face. Le retour au premier plan de certains cadres comme Yoann Maestri, très à son avantage la semaine passée face à Montpellier ou du futur retraité Florian Fritz, infatigable guerrier, coïncide avec les performances des recrues parfaitement intégrées, à l’image de Cheslin Kolbe et de Zack Holmes, sans oublier les jeunes pousses haut-garonnais qui ne cessent de s’affirmer.

Pour autant, la défaite à domicile face au LOU (20-27) il y a 15 jours est une piqûre de rappel pour le Stade Toulousain. Alors qu’ils avaient le match bien en main, les Stadistes avaient coulé en fin de match, traduisant un manque de maîtrise et de concentration déjà vu cette saison dans leur antre d’Ernest Wallon. Si la volonté de terminer dans les deux places directement qualificatives pour les demi-finales est légitime, la constance devra être au rendez-vous côté toulousain et éviter de laisser des points en route, notamment à la maison. Il faudra passer par là pour redorer le blason.

Flo Ostermann

 

 


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une