Nous suivre

Tour de France Femmes 2022

Tour de France Femmes 2022 : Cecilie Uttrup Ludwig s’impose sur la 3ème étape

Publié le

Tour de France Femmes 2022 Cecilie Uttrup Ludwig s'impose sur la 3ème étape (1)
Photo A.S.O./Fabien Boukla

TOUR DE FRANCE FEMMES 2022 – Sur la route qui mène à Épernay, ville qui avait souri au cyclisme français avec la victoire de Julian Alaphilippe en 2019, le Danemark est cette fois-ci mis à l’honneur avec le succès de la championne danoise Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ – Suez – Futuroscope) qui termine juste devant la Néerlandaise, détentrice du maillot jaune, Marianne Vos (Jumbo-Visma Women). 

Sitôt le sacre de Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) qui a fait briller le Danemark sur le Tour de France, c’est au tour de la championne danoise Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ Suez Futuroscope) de porter haut les couleurs de son pays sur les routes françaises, à l’occasion de la troisième étape du Tour de France Femmes 2022. Un final qui rappelle des souvenirs aux passionnés de cyclisme, puisque qu’une bonne portion du dénouement de l’étape qui mène à Épernay est identique à l’étape qui avait vu lever les bras de Julian Alaphilippe et ainsi décrocher ce soir-là le maillot jaune, à l’issue de cette étape datant du 8 juillet 2019.

Après le départ donné à Reims pour 133 km, une première difficulté se dresse sur la route des coureuses avec la Côte de Trépail sur un kilomètre avec une moyenne de 5%. Celle-ci est franchie en première position par la néerlandaise Femke Gerritse de la formation Parkhotel Valkenburg qui devance sa coéquipière au même prénom Femke Markus au classement de la meilleure grimpeuse. 

Une étape aux multiples échappées

Des offensives s’organisent à 100 km de la ligne mais n’aboutissent pas à une échappée durable. C’est le cas du duo constitué de Valentine Fortin (Cofidis) et Amandine Fouquenet (Arkéa). Une autre paire autour de la Française Pauline Allin (Arkéa) et la Néerlandaise Femke Markus (Parkhotel Valkenburg), prend les devants et anime la course durant 24 km avant d’être reprise à 74 km de la ligne. Dès les premiers mètres de la Côte de Vertus, le peloton explose. La championne de France, Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo), passe à l’offensive et revient sur le duo composé de Femke Gerritse (Parkhotel Valkenburg) et Elise Chabbey (Canyon-SRAM Racing). Un trio repris à 48 km de l’arrivée. 

Le Danemark, encore dans la lumière

Dans la descente de la côte du Mesnil-sur-Oger, Alena Amialiusik (Canyon-SRAM Racing) se détache du peloton et prend 21 secondes d’avance. Letizia Borghesi (EF Education-TIBCO-SVB) part ensuite en contre-attaque et rejoint la tête de la course. Cependant, Alena Amialiusik (Canyon-SRAM Racing) n’abdique pas et creuse l’écart en solitaire avec le peloton situé à 1’06. 27 km parcourus à l’avant de la course entre le début de son attaque et sa reprise par le peloton à 16 km de l’arrivée au moment d’aborder la Côte de Mutigny.

Dans la descente, cinq coureuses se distinguent avec Silvia Persico (Valcar), Elisa Longo Borghini (Trek Segafredo), Margarita Garcia (UAE Team ADQ), Annemiek van Vleuten (Movistar) et Ashleigh Moolman (SD Work). Mais un groupe de six dans lequel figure la Néerlandaise Marianne Vos (Jumbo-Visma Women), détentrice du maillot jaune, parvient à rentrer et laissant place à un groupe élargi de 14 coureuses qui bénéficient de 1’30 d’avance sur les poursuivantes, au sein duquel figure également Juliette Labous (Team DSM). Neuf femmes se disputent le sprint final dans le dernier kilomètre qui voit triompher Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ Suez Futuroscope) et mettre à nouveau le Danemark à l’honneur, juste devant Marianne Vos (Jumbo-Visma Women) qui termine à la seconde place, vêtue de son maillot jaune. 

À lire aussi


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une