Nous suivre

Tour de France Femmes 2022

Tour de France Femmes 2022 : Lorena Wiebes remporte au sprint la 5ème étape

Publié le

Tour de France Femmes 2022 Lorena Wiebes remporte au sprint la 5ème étape (1)
Photo A.S.O./Fabien Boukla

TOUR DE FRANCE FEMMES 2022 – À l’issue d’une étape marquée par une grosse chute et animée par la Française Victoire Berteau, c’est Lorena Wiebes (Team DSM), impériale au sprint, qui remporte la cinquième étape devant Elisa Balsamo et Marianne Vos, qui conserve le maillot jaune. 

C’était la plus longue étape du ce Tour de France Femmes (176 km). Une étape qui a fait l’objet d’une dérogation, puisqu’elle dépasse la longueur maximale d’une course fixée par l’UCI. Mais cela n’a pas découragé les coureuses désireuses de créer une échappée. Après 15 kilomètres, Emily Newsom (EF Education-TIBCO-SVB) et Anya Louw (AG Insurance – NXTG Team) ont ainsi pris la poudre d’escampette. Dix bornes plus tard, elles ont été rejointes par Antri Christoforou (Human Powered Health) et par la Française Victoire Berteau (Cofidis Women Team). Les 4 filles passeront la grande majorité de l’étape ensemble, avec un écart maximal de 3 minutes 40.

Une chute de grande ampleur

Le peloton n’a pas été dérangé par cette échappée, composée de coureuses guère dangereuses au classement général. Les équipières du maillot jaune, entre autres, ont assuré le tempo, jusqu’à 45 km de l’arrivée. Alors que les fuyardes ne comptaient plus qu’une minute d’avance, le peloton a souffert d’une chute massive. Une trentaine de coureuses ont fini au sol, ce qui a causé l’abandon d’Emma Norsgaard (Movistar Team). Déjà en difficulté, Annemiek van Vleuten a donc perdu sa lieutenante, et sûrement quelques illusions.

Ce moment dramatique a évidemment profité aux échappées, dont l’avance est remontée. Dans la dernière difficulté du jour, la cote du Haut-Bois, Victoire Berteau a crée la sélection avec une franche accélération. Seule Antri Christoforou a pu prendre la roue de la Tricolore. Les deux coureuses ont résisté avec leurs armes contre un peloton lancé à toute allure. Dernière à se rendre, Victoire Berteau a été reprise à 4 km de l’arrivée. Un acharnement qui lui a valu d’être récompensée par le prix de la combativité.

Wiebes au-dessus du lot

Le sprint massif était inévitable, et son issue n’est guère surprenante. Deux vélos au-dessus de tout le monde, Lorena Wiebes (Team DSM) a produit son effort à 300 mètres de la ligne, clouant sur place toutes ses rivales. Le maillot vert s’impose largement devant la championne du monde Elisa Balsamo (Trek – Segafredo) et Marianne Vos (Team Jumbo-Visma). La Néerlandaise conserve le maillot jaune à l’issue d’une journée bien gérée par son équipe. L’étape de demain sera accidentée, et offrira une nouvelle occasion aux baroudeuses de se mettre en valeur.

À lire aussi


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une