Nous suivre

Actualités

Trois choses à savoir sur le nouveau coach des Suns, Igor Kokoškov

Avatar

Publié le

Si en fin de saison régulière les Suns ont fait parler d’eux en terminant une nouvelle fois bons derniers de la conférence Ouest, cette fois la franchise de l’Arizona s’est distinguée en nommant un Européen en tant que coach principal : Igor Kokoškov.

 

NBA/Getty Images

C’est le premier coach NBA 100% européen

En effet, si d’autres coachs NBA (actuel ou ancien) ont la double nationalité comme Mike D’Antoni, Jay Triano ou David Blatt, ils sont tous nés sur le sol américain. Ettore Messina, l’assistant italien de Gregg Popovich qui a pris la relève de celui-ci lors 3e match et jusqu’à la fin du premier tour des Spurs face aux Warriors, avait fait une première pige en 2014 lors d’un match de préparation des Spurs à Phoenix. Il est d’ailleurs annoncé comme coach principal du côté des Hornets.

Igor Kokoškov pour sa part est né et a grandi à Belgrade et est devenu citoyen américain en 2010. C’est le premier Européen à avoir été coach assistant en NCAA et le premier coach assistant non Américain en NBA. Cette année, il franchit un nouveau palier en devenant le premier coach NBA qui est né et a grandi en dehors d’Amérique du Nord.

L’annonce de sa nomination a très bien été accueillie que ça soit pour souligner l’aspect « historique » ou les compétences de ce coach.

Il a une grande expérience en NBA

En effet, il a rejoint les États-Unis en 1999 en devenant coach assistant de l’Université du Missouri en Division 1 du Championnat NCAA. Il a ensuite rejoint la NBA, toujours en tant que coach assistant et il est actuellemnt dans sa 18e année en NBA. Trois ans chez les Clippers, cinq chez les Pistons, cinq chez les Suns, un an chez les Cavs, une pige à Orlando et il termine sa troisième année à Utah.

Depuis qu’il est coach assistant, il a atteint à sept reprises les finales de conférences, deux de ses équipes ont été en finale NBA et il a remporté un titre en 2004 avec les Pistons. Il y a 14 ans, il est devenu le premier coach assistant non américain à devenir champion NBA. Deux ans plus tard, il était dans le staff de la conférence Est pour le All-Star Game.

Autant dire qu’il s’y connait et qu’on ne pourra pas craindre des difficultés d’adaptation, argument souvent repris pour expliquer qu’il n’y ait pas de coaches européens en NBA.

En plus de son expérience NBA, il a mis ses compétences au service de plusieurs sélections : la Serbie-et-Monténégro en 2004-2005 en tant qu’assistant, la Géorgie de 2008 à 2015 et la Slovénie en 2016-2017, en coach principal. Le point d’orgue a été l’Eurobasket remporté en Turquie l’année dernière avec la Slovénie. De la meilleure des manières puisque la Slovénie est restée invaincue tout au long de la compétition : 9 victoires.

Un vaste chantier l’attend dans l’Arizona

Phoenix a terminé la saison avec 21 victoires et 62 défaites. La tâche s’annonce donc rude pour le nouvel entraîneur qui a déjà évolué avec cette équipe en tant qu’assistant. Maintenant que le 19e coach de la franchise a été trouvé, il s’agira de sécuriser un point important : conserver sa pépite Devin Booker qui va finir par se lasser de ne pas jouer les playoffs. La draft sera également décisive pour monter une équipe dont la reconstruction n’a que trop duré.

Mais Kokoškov a acquis une grande expérience du haut de ses 46 ans et selon le General Manager de la franchise, Ryan McDonough : “Igor a été un pionnier tout au long de sa carrière de basket-ball et il apporte au club un savoir-faire de haut niveau dans le coaching. Il est parmi les premiers coachs assistants non américains en NCAA et NBA, son récent poste d’entraîneur principal l’a mené jusqu’à la victoire finale avec l’équipe nationale slovène à l’Eurobasket 2017, le premier titre européen dans l’histoire de la Slovénie. Les équipes d’Igor ont toujours eu une approche axée sur le développement des joueurs, un style de jeu créatif et elles ont toutes fait leurs preuves.”

 

C’est donc une grande avancée pour la NBA qui va faire évoluer les mentalités américaines sur le jeu européen. Le Serbe Igor Kokoškov est le premier Européen à avoir de telles responsabilités dans la Ligue et c’est un grand défi qui l’attend avec les Suns. Mais fort de son expérience passée, il a les capacités pour ramener les Suns à leur plus haut niveau et leur permettre de retrouver les playoffs qu’ils n’ont plus joués depuis 2009-2010 et leur finale de conférence perdue face aux Lakers.

Arlette

Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, j'ai pour sports de prédilection le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *