Nous suivre

Volley-Ball

Volley-ball Ligue A Féminine : Le Cannet sacré champion de France

Publié le

Volley-ball Ligue A Féminine Le Cannet sacré champion de France
Photo Icon Sport

LIGUE A FÉMININE FINALE MATCH 3 – Alors que le troisième match de la finale semblait bien parti pour les Mulhousiennes, victorieuses du premier set (25-21), la formation alsacienne s’incline grâce aux trois sets suivants remportés par le Cannet (16-25), (24-26) et (25-18). Les Cannetanes remportent le titre de championnes de France.

L’ASPTT Mulhouse avait l’ambition de revenir dans ce match décisif, mais Le Cannet a affirmé sa domination en remportant le troisième match de la finale. Les points s’enchaînent au compte-goutte en ce début de rencontre dans le premier set (8-8) jusqu’à ce que la différence s’effectue avec deux points successifs de la part de la Mulhousienne Amanda Coneo (8-10). Un contre gagnant de Silke Van Avermaet est déterminant pour l’ASPTT Mulhouse au moment où quatre points séparent les deux formations (14-10).

L’attaquante Yossiana Pressley remporte deux points successifs à un moment clé du premier set (14-11), (15-11). L’Allemande Kimberly Drewniok s’illustre à son tour à deux reprises (19-14), (20-17). Amanda Coneo rapproche Mulhouse du premier set (22-18). Jusqu’à ce que Silke Van Avermaet offre définitivement le premier set à l’ASPTT Mulhouse (25-21). 

Mulhouse s’est permis de croire en un incroyable retour…

Le second set débute largement en faveur du Cannet qui prend rapidement 7 points d’avance (3-10), (5-12), (6-13). Mais les Mulhousiennes ne relâchent pas leurs efforts avec le point marqué par Amanda Coneo qui ramène l’ASPTT Mulhouse à six points d’écart (7-13). Silke Van Avermaet qui a conclu le premier set s’illustre avec des points déterminants pour la remontée (8-14), (10-15). Megan Viggars permet de conserver cet écart de cinq points de retard (11-16). Mais la formation alsacienne s’écroule et se voit menée de dix points (13-23). Amanda Coneo marque deux points dans la foulée (14-23), (15-23) mais la différence reste trop grande. Le Cannet remporte le second set (25-16). 

…mais Le Cannet affirme sa supériorité

Au troisième set, les points s’enchaînent entre les deux formations qui ne souhaitent pas laisser l’une affirmer sa supériorité (7-7). Mulhouse souhaite rester au contact avec le point de Anna Haak (8-9). Amanda Coneo donne l’avantage aux Mulhousiennes (10-9) mais juste après Jelena Novakovic place de nouveau la formation alsacienne à égalité (11-11). ASPTT Mulhouse mène d’un petit point à l’image du point inscrit par Kimberly Drewniok (17-16) et court derrière le score en fin de set avec le point de l’Allemande (23-22). Au final, c’est le Cannet qui remporte le troisième set (24-26). 

Dans le quatrième set, Le Cannet prend vite les choses en main et prend 4 points d’avance (3-7). Kimberly Drewniok tente de ramener un ASPTT Mulhouse qui a pris l’eau d’entrée (7-13). Pia Kastner maintient un écart de cinq points entre les deux formations. Amanda Coneo réduit cet écart à quatre unités de différence (14-18), tout comme la capitaine mulhousienne Léandra Olinga Andela (16-21) puis Kimberly Drewniok (17-22). Maintenir un retard n’est pas suffisant et Le Cannet arrive à ses fins au terme de ce quatrième set (18-25). Celui-ci est significatif du sacre et valide un 3/3 sur les trois rencontres de la finale de la Ligue A Féminine. Le Cannet réalise le sans faute avec ses trois rencontres remportées. Mulhouse ne disputera pas une seconde confrontation dans son antre du Palais des Sports.

 


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une